Difficulté scolaire et différenciation pédagogique

Adapter les activités, les supports et les exigences aux profils des élèves facilite les apprentissages et permet la progression de chacun. Face à la grande difficulté scolaire, aux « dys » (dyslexie, dyspraxie…), savoir repérer précisément le besoin de l’élève et y pallier s’avère indispensable. Peu de professeurs sont formés au repérage et au traitement de ces difficultés.

Dans le but de les aider à faire évoluer leurs pratiques pour les rendre plus efficientes, nous avons sollicités le témoignage d’enseignants de lycée professionnel ou d’EREA, titulaires ou non du certificat complémentaire 2CASH, tous confrontés aux besoins éducatifs particuliers. Ils ont accepté de parler de leur pratique, de diffuser des exemples de démarches ou supports et de répertorier des ressources. Qu’ils en soient vivement remerciés.

Article

  Édifiant ! Une différence de salaire de 60% liée au niveau en littératie publié le 13/10/2013

"le salaire horaire médian des travailleurs se situant au niveau 4 ou 5 en littératie (ceux capables de procéder à des inférences complexes et d’évaluer des raisonnements ou des arguments écrits subtils) est supérieur de plus de 60 % à celui des travailleurs se situant à un niveau inférieur ou égal au niveau 1 (ceux capables, au mieux, de lire des textes relativement courts pour localiser une information identique aux données de l’énoncé, ou de comprendre un vocabulaire de base)" et il ne s’agit pas que du niveau orthographique ou de lecture !

Impression

  Imprimer