Accueil : Théâtre

article Oreilles tombantes groin presque cylindrique     -    publié le 18/12/2008    mis à jour le 19/12/2008

Guide de reception du spectacle

1 2 

Création de la compagnie Boomerang - Auteur Marcel Bertuccio dans une traduction d’Armano Llamas - Mise en scène de Michel Didym avec Catherine Matisse – Scénographie de Laurent Peduzzi.
Vu à la Scène Nationale d’Angoulême le 27 11 07 par les élèves d’options théâtre du LISA.

• Questionnement proposé

Le questionnement suivant a été proposé par le professeur à l’issue d’un débat avec la classe sur la réception du spectacle, bilan qui a fait remonter la plupart des pistes proposées : le questionnaire n’en est que la mise en ordre logique ; si la démarche reste la même, une version simplifiée a été proposée aux secondes par rapport aux terminales.

En introduction sont conseillés :
- En terminale un rappel sur le statut théâtral du monologue : comment problématiser ici le rapport entre actrice, personnage et spectateur
[doc joint : cours de synthèse sur le monologue ]
- En tous cas un point sur le dispositif scénographique : en faire une description sommaire et interroger en particulier le jeu entre le montré et l’évoqué ( l’ailleurs)

- A. La relation au réel : quelle situation est posée en hypothèse ?

  • Une situation naturaliste ?
    Quels indices en sont donnés dans le texte ou dans le dispositif ?
    Noter les « morceaux de réel » : accessoires scéniques et séquences dramatiques
    Quelles contradictions percevez-vous dans le texte, dans le dispositif ou entre les deux ?
  • La situation métaphysique : quelle relation au monde ?
    Le solipsisme
    Le rapport aux autres et à soi : vide et prolifération - place du cochon …
    Le rapport au temps :
    • qu’en est-il des repères ?
    • Le rôle des programmes
    • Répétition et déclin

- B. La relation au spectateur : le contrat fantastique

  • les mécanismes d’incertitude dans le texte et dans la mise en scène et dans le rapport entre les deux ?
  • effet spectateur : quelles émotions ( angoisse ou rire ?)
  • quel registre finalement ?

- C. La relation au sens

  • Une lecture allégorique : les enjeux symboliques
    • Cochon et Psychanalyse :
      • le mythe de Circée revisité
      • rapport à la mère, à la sexualité, à la nourriture , à la mort
    • Cochon et Politique :
      • Violence et consommation
      • Violence et sécurité
  • Une esthétique du fragment : une forme-sens
    Procédés de fragmentation
    et de montage : les effets de décalage , de mise en boucle ….
    le sens du rythme

- En conclusion

- Cherchez une formule personnelle pour définir le spectacle
- Cherchez des références ( théâtre, littérature, peinture, cinéma.. ) qui vous semblent appartenir à une communauté d’esthétique ou de problématique

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex