Quelques outils pour favoriser l’appropriation d’une culture scientifique en SVT publié le 09/05/2019

La culture scientifique peut être considérée comme un bagage de savoirs (valides tant qu’ils résistent aux faits connus) et l’initiation aux modalités mises en œuvre pour construire et faire évoluer lesdits savoirs.

Faire acquérir une telle culture aux élèves implique non seulement de leur faire construire des notions mais aussi de leur expliciter les approches, démarches, raisonnements et pratiques propres à l’activité scientifique.

Cette explicitation est sans doute nécessaire pour leur faire saisir la singularité de l’activité scientifique, la nature du savoir qu’elle produit et les rendre capable de discerner ce qui relève de la science de ce qui n’en relève pas.

La culture scientifique mise à l’épreuve

La familiarité des élèves avec les démarches et pratiques scientifiques conduites en classe n’empêche pas la persistance de certaines représentations ancrées. Les propos qui suivent, souvent entendus dans les classes, en témoignent.

  • L’espèce humaine est « l’aboutissement de l’évolution »
  • Telle espèce est « peu évoluée »
  • Telle ou telle pratique « n’est pas naturelle » ou est « contre nature » (à propos de la maîtrise de la procréation humaine ou de la vaccination par exemple)

630.7 ko

Ces idées reçues, par ailleurs largement répandues, traduisent souvent une difficulté à se départir d’une représentation anthropocentrée et finaliste ou, plus rarement, relèvent d’une culture qui n’est pas celle de l’école de la République dont l’un des principes fondateurs est la laïcité1.


La confusion des registres peut faire obstacle aux apprentissages ou conduire à des malentendus voire à des crispations2 qu’il est nécessaire de dissiper en cherchant à promouvoir l’appropriation d’une culture scientifique au sein de l’école laïque, laissant sa place à d’autres possibilités de regards3.

Document joint

Quelques outils pour favoriser l’appropriation d’une culture scientifique en SVT - Académie de Poitiers.