Accueil : Sciences de la vie et de la Terre

article Responsabilité de l’Homme face au réchauffement climatique     -    publié le 25/06/2011    mis à jour le 25/06/2012

une tâche complexe en seconde

1 2 3 4 5 6 

• Le contexte pédagogique

- Place dans la progression

Cette activité clôture la partie concernant les combustibles fossiles dans le thème 2 : "Les enjeux planétaires contemporains". Les élèves connaissent les conditions nécessaires à la formation du charbon ainsi que ce qu’il représente en terme d’énergie fossile (abordée dans le chapitre : "le soleil, source d’énergie".
Les capacités nécessaires à la réussite de l’activité (tâches simples) ont été travaillées plusieurs fois en amont, comme par exemple :

  • Synthétiser l’information quand elle est disponible sous forme de documents numériques.
  • Construire un graphique avec tableur, à partir d’un tableau de données.
  • Modéliser, proposer un protocole expérimental

- Motivations et Objectifs de la séance

Quand on recherche sur le net des informations sur le réchauffement climatique, on ne trouve pas aisément, sur les dernières décennies du moins, de courbes juxtaposant l’évolution des températures et l’évolution du dioxyde de carbone atmosphérique.

En outre, des polémiques entre les partisans de l’émission anthropomorphique du CO2 responsable du réchauffement climatique et ceux privilégiant plutôt les cycles solaires sèment le doute.

Les forums et articles scientifiques remettant en cause la "fameuse" courbe en crosse du GIEC ne rassurent pas non plus sur la partialité des informations émanant des organismes officiels.

Or, le message à délivrer à nos élèves est sans aucun doute qu’il faut réduire nos émissions de gaz à effet de serre, mais encore faut-il leur donner des raisons objectives de le faire...

Par cette activité, en montrant que :

  • la combustion du charbon libère bien du CO2,
  • que ce CO2 est bien responsable d’un échauffement de l’atmosphère, mais aussi ...
  • qu’il existe des flux de CO2 entre l’atmosphère et l’hydrosphère
  • que depuis plus de 400000 ans, c’est bien l’élévation des températures qui conditionne la libération du CO2 "océanique" vers l’atmosphère et non l’inverse...

...on espère faire germer l’idée que pour la première fois dans l’histoire de la Terre, c’est ce CO2 qui risque de devenir le moteur de l’augmentation des températures et que nous ne savons pas avec certitude comment les mécanismes naturels compensateurs de la planète vont réagir.

Ainsi, pour sensibiliser "efficacement" les populations, le message qui consisterait à dire qu’il faut suivre le principe de précaution n’est pas assez fort et les instances politiques et/ou scientifiques ont logiquement tendance à désigner l’Homme comme étant le seul et unique responsable du réchauffement climatique.

« Précédente  1 2 3 4 5 6  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex