Accueil : Sciences de la vie et de la Terre

article Gestion de la ressource en eau dans le marais poitevin     -    publié le 30/04/2013    mis à jour le 30/05/2013

Des conflits pour un bien commun

• Présentation générale de l’activité :

Il s’agit de se baser sur une étude du marais poitevin pour aborder l’ensemble des notions sur l’eau nécessaires pour les élèves de première ES. C’est à la fois comprendre que l’eau est un bien commun, le mode de gestion locale très particulier du marais poitevin, que nos attentes sont très variées selon notre activité et que cela débouche donc nécessairement sur des conflits d’usage.
C’est donc l’occasion de souligner le rôle important d’organisation de concertation et de coordination comme peut l’être le Parc Inter Régional du Marais Poitevin.

• Notions abordées :

On retrouve sur le marais le cycle de l’eau, les réservoirs et les transferts ; l’eau douce apparait clairement comme une ressource centrale pour l’activité humaine

lorsque l’on identifie les activités humaines présentes sur le marais (agriculture, tourisme, habitants...) ; la répartition inégale est visible au niveau régionale lorsque l’on prend conscience de la disparité entre le marais et la plaine ; l’idée d’eau disponible est abordée en s’appuyant sur les aquifères du marais ; les modifications anthropiques des flux d’eau sont criantes à travers les pratiques agricoles (du marais et de la plaine) mais aussi par la gestion hydraulique entièrement artificielle du marais poitevin.
La fragilité des réservoirs face aux pollutions est simplement constatée, la capacité d’auto-épuration du système peut être abordée grâce au cas des tourbières.

• Ce qui a été fait avant :

Aucune notion liée à l’eau n’a été abordée auparavant. L’étude de cas doit permettre de dégager tous les aspects nécessaires.
En revanche, avant la sortie, pour lancer le sujet, il peut être intéressant de faire ressortir les conflits

liés à l’eau à travers des articles de presse par exemple.
Une première observation du marais sur Google earth est très utile pour prendre un premier contact avec la zone, c’est d’abord un travail de géographe:on peut facilement en tracer les contours, identifier les cours d’eau qui y mènent, distinguer le marais mouillé et le marais desséché grâce à leur organisation et leur paysage, relever les villages et les routes principales mais aussi identifier le trajet qui sera réalisé lors de la sortie et positionner les différents arrêts.

• Activité proposée : Sortie dans le marais poitevin :

organisée avec la Maison des Marais mouillés de Coulon

1. Objectifs

  • Découverte de l’organisation du marais : la prise, la digue, la bonde, les fossés, la différence de paysage entre ces deux marais
  • Comprendre le principe de gestion hydrologique du marais : marais mouillé et desséché, rôle de chacun, crues, digues, bondes, levées, canaux, digues de mer et portes à flots.
  • Histoire du marais : moine et monastère, origine du marais (objectif agricole pour le marais desséché, aucun pour le marais mouillé qui n’est qu’une réserve temporaire d’eau au printemps), territoire naturel artificiel, les communaux (un élément partagé)
  • Travail sur les différents acteurs (usagers, usages, attentes sur l’eau et zone de prélèvement) : sylviculteur, agriculteur du desséché, éleveur, conchyliculteur, touriste, habitant, industriel (rare sur le marais), écologiste.
  • Réflexion sur l’origine de l’eau dans le marais : aquifères, ruissellement, rivières, bassin versant, cycle de l’eau. On aboutit ici à une même eau pour tous donc à la nécessité d’un partage d’où une source de conflits.
  • Rôle du parc naturel : médiation, concertation, coordination, intérêt et rôle du label PNR

2. Mise en œuvre avec la classe

  • Les élèves sont répartis en groupes avec un thème à traiter lors de la sortie : Géographie et organisation générale du marais, Histoire du marais, Gestion de l’eau dans le marais, Tourisme et industrie, Agriculteur et Sylviculteur, Éleveur et Conchyliculteur, Habitants et Écologistes, Parc interrégional, 2 groupes photos.
  • Chaque groupe devra préparer un diaporama succinct avec les principales informations trouvées pour le présenter ensuite en classe (intervention de 10 minutes).
  • Ils effectuent une première recherche rapide sur internet pour dégrossir un peu le sujet et mettre à jour des questions, se faire une idée de ce qu’ils souhaiteraient ramener comme photos.
  • Sortie
  • Enrichissement des informations collectées à l’aide des livres fournis et de recherches complémentaires sur internet, sélection des photos
  • Conception des diaporamas
  • Présentation en classe, questions, échanges : établissement des documents utiles pour le cours lui-même (cycle de l’eau, pollutions...)

• Prolongements possibles :

  • aborder l’aspect concernant l’industrie des eaux en bouteille (fiée des lois).
  • utilisation industrielle de l’eau sur Niort.
  • poser le problème du traitement des eaux usées (visite de la station d’épuration du Sevreau).
  • évaluation de la biomasse.
  • étude de la biodiversité (la sortie peut se finir par une observation des oiseaux en baie de l’aiguillon, une étude d’une zone en particulier comme une vasière peut être imaginée...)
  • introduire le traitement des eaux pour obtenir eau potable (visite de la station de traitement des eaux de la Cordelière).
  • mieux appréhender les difficultés politiques de la gestion de l’eau vue l’étendue du bassin versant.
  • activités pratiques d’évaluation de la pollution.
  • étudier les affrontements politiques régionaux autour du marais poitevin.
  • aborder l’importance des zones humides en France et dans le monde
  • comparer cette étude du marais poitevin avec un autre marais à l’étranger (delta de l’Ebre...)

bref, cette étude peut être un point d’entrée pour de nombreux projets

• Interdisciplinarité :

L’aspect interdisciplinaire de ce genre de projet saute aux yeux, on peut y associer la géographie au travers de l’étude du paysage, de l’occupation et de l’aménagement de l’espace ; la sociologie et l’économie, le français car il existe de nombreux textes sur le marais... Mais ne l’ayant pas fait, tout est à imaginer...

•  Bibliographie :

  • "Petite histoire du marais poitevin" Yves Le Quellec - Geste Editions - 1998
  • Guide vert n°22 "Poitou Vendée Charentes" Michelin Editions du voyage - 2000
  • "Balades natures dans le Marais poitevin" Dakota Editions - 2001
  • Chiffres clés : voir documents joints

•  Webographie (non exhaustive)

•  Contacts utiles :

  • Maison des marais mouillés : ex Coulon 05.49.35.81.04
  • Station d’épuration du Sevreau : 05.49.78.91.30
  • Usine de traitement de la Cordelière : 05.49.76.07.85
  • Usine du Sertad : 05.49.05.43.97
- Fichiers multimédias

-  Images

Carte bassin versant Ecluse Marais_La_plaine Marais_mouille_inonde Marais_organisation_schema Marais_Pompe_irrigation usage-dom-prix-eau
- Documents joints
un document Origines_du_marais (OpenDocument Text de 123.6 ko)
un document Pratiques_agricoles (OpenDocument Text de 148.3 ko)
un document Usage_domestique (OpenDocument Text de 51.2 ko)
un document Usagers_et_usages_tableau (OpenDocument Text de 13.4 ko)
un document Diaporama - tourisme dans le marais poitevin (OpenDocument Presentation de 765.9 ko)
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex