Réseau National de Ressources Technologie en collège
Accueil
Accueil >> Edito >> Editorial...
Site Réseau National de Ressources Technologie en collège

article Editorial     -    publié le 20/01/2009    mis à jour le 03/09/2010

Les objets techniques, créés par l’Homme et pour l’Homme pour répondre à ses besoins, évoluent en permanence ; ils sont devenus pluri technologiques et de plus en plus complexes. Analyser ces objets techniques pour comprendre leurs organisations fonctionnelle et structurelle demande la maîtrise de démarches spécifiques qui nécessitent du temps pour se les approprier. Il convient donc de préparer les élèves du collège à aborder un objet technique dans sa complexité.

Le nombre de jeunes qui s’orientent vers des études supérieures scientifiques et technologiques est en diminution. Même si ce n’est pas un problème spécifiquement français, il est important de donner aux élèves un attrait renouvelé pour ces études, et cela dès leur plus jeune âge, afin que cette désaffection ne se poursuive pas.

Ces deux constats ont conduit à la rénovation des programmes de Technologie qui ont été publiés au BOEN spécial N°6 du 28 août 2008. Ils doivent contribuer au développement des vocations scientifiques, à la recherche et l’innovation qui constituent des priorités nationales. Une introduction commune aux programmes des disciplines scientifiques et de Technologie montre, si besoin était, la complémentarité entre ces disciplines.

Ces programmes privilégient l’articulation de la Technologie avec les disciplines scientifiques enseignées au collège en continuité avec l’enseignement des sciences et de la technologie inscrits dans les programmes de l’école primaire. Ils ont aussi pour objectif de montrer le rôle de la Technologie dans l’acquisition des compétences déclinées dans le socle commun. Ils sont écrits selon les lignes directrices suivantes :

  • les activités s’appuient sur l’étude et l’analyse d’objets techniques réels ;
  • les technologies de l’information et de la communication sont omniprésentes ;
  • les aspects socio-économiques sont limités à des notions qualitatives de coûts ;
  • la dimension historique est apportée de la 6ème à la 3ème ;
  • une place importante est laissée au développement durable ;
  • les connaissances sont clairement identifiées.

Au cycle d’adaptation, l’enseignement de la Technologie s’inscrit dans la continuité des programmes « Découvrir le monde » et « Sciences expérimentales et technologie » de l’école. Il permet de consolider et d’approfondir :

  • l’analyse d’objets techniques ;
  • la découverte et la mise en œuvre de moyens de fabrication ;
  • l’usage raisonné des technologies de l’information et de la communication.

Au cycle central, l’enseignement de la Technologie permet :

  • d’analyser des systèmes et des procédés de réalisation ;
  • d’initier aux démarches de conception ;
  • d’élargir ses connaissances sur les technologies de l’information et de la communication (pilotage de systèmes automatiques, modélisation numérique…).

Au cycle d’orientation, les activités proposées permettent :

  • de faire la synthèse, d’exploiter et d’approfondir les connaissances, capacités et attitudes acquises sur les niveaux précédents ;
  • de mettre l’accent sur la formation méthodologique relative à la démarche technologique débouchant sur le développement d’un ou plusieurs projet(s) pluri-technologique(s).
    les 6 approches

L’ordre d’écriture des approches dans le programme ne définit pas la progression de l’enseignement. Les séances doivent être organisées autour d’un même objectif pédagogique qui regroupe un ensemble de connaissances et de capacités issues des différentes approches. L’enseignement ainsi construit doit susciter l’intérêt de l’élève autour d’une famille de problèmes et/ou de solutions technologiques.


Chaque année, le professeur choisit les supports d’enseignement dans un domaine d’application différent. L’éventail de ces domaines d’application imposés sur les trois premières années (en sixième Moyens de transport, en cinquième Habitat et ouvrages, en quatrième Confort et domotique) autorise une variété de supports d’enseignement qui permet au collégien de comprendre son environnement proche.
Au cycle d’orientation, la mise en œuvre de projets peut s’appuyer sur d’autres domaines d’application comme les biotechnologies, la santé, les sports…
L’élaboration des activités pédagogiques sur des supports issus d’un même domaine d’application a pour objectif principal de mutualiser les ressources.

Les programmes n’apportent pas de compétences spécifiques aux domaines d’application. Celles-ci sont transposables d’un domaine à l’autre.

Mutualiser toutes les réflexions menées sur le territoire national semble judicieux. Le Réseau National de Ressources de Technologie a cette ambition, mais aussi celle de susciter des réflexions innovantes respectant l’esprit des nouveaux programmes, et celle de canaliser le foisonnement des idées émises ici ou là.

Toutes les activités proposées par les équipes du Réseau National de Ressources de Technologie ont pour objectif d’aider les enseignants à mettre en place les programmes de Technologie au collège. Elles sont matérialisées par la mise en ligne, sur ce nouveau site, de ressources riches en informations. Ce site évolue constamment afin de répondre aux attentes du plus grand nombre. Il est à l’image du dynamisme des équipes qui constituent ce Réseau National de Ressources de Technologie.

Norbert Perrot
IGEN
Doyen du groupe Sciences et Techniques Industrielles

Agrandir
• Dans la même rubrique
un article Editorial
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Réseau National de Ressources en Technologie collège - Éducation nationale : DGESCO ; IGEN-STI.
Le Réseau National de Ressources en Technologie collège est hébergé par l'espace pédagogique de l'académie de Poitiers