Accueil : Philosophie
Accueil >> Textes officiels >> Philopsis...

site Philopsis

Revue philosophique en ligne et centre d’édition pour les communautés enseignantes du secondaire et du supérieur.

un article Le vivant - 13/07/2017
Quelle est la pertinence philosophique de la question du vivant ? Deux positions extrêmes peuvent ici être tenues. On peut considérer que la philosophie n'a pas compétence pour parler du vivant : l'étude du vivant relève des sciences biologiques (anatomie, physiologie, botanique, écologie, biologie (...)
A propos de l'interprétation, trois questions seront successivement examinées : 1- Pourquoi l'interprétation s'impose-t-elle ? 2- Comment s'effectue-t-elle ? 3- Existe-t-il des critères de vérité qui lui soient spécifiques ? La première question cherchera à déterminer ce qui, dans la réalité ou dans (...)
« L'inconscient n'existe pas ». Tel est l'énoncé qui conclut le dernier chapitre de Généalogie de la psychanalyse . Avec Michel Henry, penser la psychanalyse ne peut que mener à l'affirmation de l'inexistence de l'inconscient. Toutefois – et pour se prémunir dès le début contre tout faux sens concernant (...)
En choisissant de traiter de l'usage régulateur de l'idée de finalité dans la biologie contemporaine, je m'inscris dans une perspective kantienne, perspective que tracent principalement deux textes : l'Appendice à la Dialectique transcendantale dans la Critique de la raison pure, et la seconde (...)
Les programmes de l'agreg de philo session 2017-2018 et autres informations utiles pour la préparation de l'agreg de philo. - Programmes
Pour interroger la notion de « l'intime », je propose trois orientations. 1. La notion de « l'intime » est une façon d'entrer dans la question du « sujet ». Le concept de « sujet » est d'origine philosophique, mais il n'est pas étranger à la pensée psychanalytique, il lui est même absolument nécessaire. (...)
Le rapport de signification, semble-t-il, procède du partage de l'être en choses et signes ou, selon le vocabulaire de la Logique de Port Royal, en « idées des choses » et « idées des signes » (ch. IV). Pourtant la diversité des signes – du symptôme au signe arbitraire, en passant par le symbole – vient (...)
On aimerait commencer par dire de l'interprétation ce qu'Aristote a si souvent affirmé de l'être dans ses écrits de métaphysique : pollachôs legetai, elle se prend en plusieurs acceptions. Même si une analyse philosophique ne remplit sa tâche que si elle cherche à cerner un foyer unitaire de (...)
un article Le vivant - 04/05/2017
Le vivant ne manque pas de retenir le philosophe, parce qu'il se trouve, avec lui, en présence de ce qui n'est ni un objet (un en soi, caractérisé par un « partes extra partes ») ni un sujet (le pour soi). Il se situe entre les deux ; la matérialité ou la simple spatialité est ouvertement battue en (...)
La question « qu'est-ce qu'un être vivant ? » est apparemment une question de biologie. En quoi concerne-t-elle la philosophie et comment peut-on penser qu'un philosophe puisse légitimement y répondre ? En vérité, si l'on a pu, de mieux en mieux au fil de l'histoire, identifier ce qui forme les (...)
Agrandir
Imprimer
Imprimer

• Sites institutionnels

-

Site du ministère de l'Education nationale

éduscol, le site des professionnels de l'éducation

Scérén : des ressources pour enseigner

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex