Accueil : Philosophie
Accueil >> Carrière >> Un décret...

article Un décret sur les modalités d’organisation des concours du CAPES     -    publié le 23/05/2013

Le 13 avril 2013 a été publié un décret fixant les modalités d’organisation des concours du CAPES.

Il fixe notamment l’esprit des épreuves, la composition et le renouvellement des jurys, etc.

Les annexes précisent les épreuves par disciplines.

CONCOURS EXTERNE

Section philosophie

A. - Epreuves écrites d’admissibilité
1° Composition de philosophie.

La composition de philosophie permet d’évaluer la capacité du candidat à reconnaître et à formuler un problème philosophique, à en envisager une solution pertinente et à présenter celle-ci de façon critique, claire et rigoureuse. Elle constitue un exposé académique qui associe des connaissances disciplinaires spécifiques à des savoirs issus du domaine des sciences, des arts, de l’histoire et de la culture. Formulé comme une question, une notion ou un groupe de notions, le cadre du sujet renvoie aux programmes de philosophie des classes terminales des lycées.

Durée : cinq heures ; coefficient 1.

2° Explication de texte.

L’explication de texte permet d’évaluer les capacités pédagogiques et didactiques du candidat et, notamment, sa compréhension et son analyse d’un argument dont il lui appartient de dégager la dimension problématique. Le texte proposé à l’étude appartient au corpus des auteurs des programmes de philosophie des classes terminales des lycées (toutes séries confondues). La connaissance du contexte théorique et des débats auxquels se rattache le texte proposé est valorisée, ainsi que la capacité à en rapporter l’argumentation à une expérience effective, épistémologique, sociétale ou culturelle. L’épreuve permet au candidat de mettre ses savoirs en perspective et de manifester un recul
critique vis-à-vis des ces savoirs.

Durée : cinq heures ; coefficient 1.

B. - Epreuves d’admission

Les deux épreuves orales d’admission comportent un entretien avec le jury qui permet d’évaluer la capacité du candidat à s’exprimer avec clarté et précision, à réfléchir aux enjeux scientifiques, didactiques, épistémologiques, culturels et sociaux que revêt l’enseignement du champ disciplinaire du concours, notamment dans son rapport avec les autres champs disciplinaires.

1° Epreuve de mise en situation professionnelle : élaboration d’une séance de cours.

L’épreuve consiste à élaborer une séance de cours comprise dans un projet de séquence d’enseignement. Elle s’inscrit dans le cadre des programmes des classes terminales des lycées toutes séries confondues.

Le candidat a le choix entre deux sujets proposés sous la forme d’une question, d’une notion ou d’un groupe de notions. Il traite le sujet choisi en le plaçant dans la perspective d’une séance de cours conduite dans une classe. Le jury évalue sa capacité à élaborer un propos à la fois rigoureux, pertinent et convaincant.

L’entretien avec le jury permet de s’assurer que la maîtrise de la discipline se conjugue avec la capacité du candidat à prendre en compte les acquis et les besoins des élèves, à se représenter la diversité des conditions d’exercice de son métier futur, à en connaître de façon réfléchie le contexte dans ses différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société), et les valeurs qui le portent dont celles de la République.

Durée de préparation : cinq heures ; durée de l’épreuve : une heure (exposé : trente minutes maximum ; entretien avec le jury : trente minutes maximum) ; coefficient : 2.

2° Analyse d’une situation professionnelle : analyse d’une séance de cours.

L’épreuve permet d’évaluer les connaissances philosophiques du candidat, mais aussi ses compétences didactiques et pédagogiques. Elle s’inscrit dans le cadre des programmes des classes terminales des lycées, toutes séries confondues.

Le dossier proposé au candidat comprend deux types de documents : d’une part, l’ensemble des textes réglementaires régissant l’enseignement de la discipline (programmes et attendus, circulaires concernant le baccalauréat) et, le cas échéant, des extraits de manuels, voire des travaux d’élèves ; d’autre part, un choix de deux textes d’environ une page chacun, dont les auteurs appartiennent à deux périodes différentes des programmes des classes terminales des lycées, toutes séries confondues.

Le candidat choisit et explique l’un des deux textes en montrant comment il le destine aux élèves des classes terminales. Dans son cheminement, il justifie face au jury les choix à la fois théoriques, didactiques et pédagogiques qu’il a effectués. Il souligne notamment le rapport entre son explication, les objectifs pédagogiques de cette dernière et les textes réglementaires qui régissent l’enseignement de la discipline.

Durée de la préparation : deux heures trente minutes ; durée de l’épreuve : une heure (exposé du candidat : trente minutes maximum ; entretien avec le jury : trente minutes maximum) ; coefficient 2.

CONCOURS INTERNE

Section philosophie

A. ― Epreuve d’admissibilité

Epreuve de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle définie à l’annexe III (coefficient 1).

B. ― Epreuve d’admission

Epreuve professionnelle : analyse d’une situation d’enseignement.
Cette épreuve comporte un exposé suivi d’un entretien avec les membres du jury. Elle prend appui sur un dossier proposé par le jury dans le cadre d’un programme renouvelable par tiers tous les deux ans et se rapportant au programme des classes terminales. L’entretien a pour base la situation d’enseignement et doit être étendu à certains aspects de l’expérience professionnelle du candidat.

Durée de la préparation : deux heures ; durée de l’épreuve : une heure et quinze minutes maximum (exposé : trente minutes maximum ; entretien : quarante-cinq minutes maximum) ; coefficient 2.

Lors de l’entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle établi pour l’épreuve d’admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.

L’arrêté du 13 avril sur le site de Légifrance

Agrandir
Partager
Twitter  Facebook   Envoyer à un ami
• Dans la même rubrique
un article Un décret sur les modalités d’organisation des concours du CAPES
un article Concours session 2013
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex