Accueil : Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation

article La Classe Parcours Réussite au collège Denfert Rochereau, Saint-Maixent-l’Ecole     -    publié le 09/03/2017

Article réalisé par : Arthur Allain
Vue salle de classe

- Le contexte de l’établissement

Le collège Denfert Rochereau à Saint Maixent l’École compte 580 élèves. La Classe Parcours Réussite est une classe lambda de 4ème (pas de profils particuliers d’élèves). Elle dispose des salles de classe habituelles et de certains moments réservés au CDI.

- Les intervenants et les objectifs

Toute l’équipe enseignante de la classe est impliquée dans le dispositif. La documentaliste (professeur principal), occupe une place importante dans le dispositif.

L’emploi du temps de la classe est adapté (temps d’accueil du matin au CDI, semaines interdiscipinaires au CDI, ateliers du vendredi matin).

L’objectif de la classe parcours réussite est de limiter le décrochage scolaire en développant la confiance et l’estime de soi à travers une culture du « faire ensemble ».

- La mise en œuvre

La classe parcours réussite propose aux élèves et aux enseignants de prendre le temps de dialoguer, le temps de faire, en tenant compte de la singularité et du rythme de chacun. Elle repose sur des moments de dialogue nombreux et réguliers entre les différents acteurs de l’éducation (élèves, enseignants, parents). Un emploi du temps adapté fait la part belle à la pédagogie de projet de manière interdisciplinaire.

- Pour aller plus loin

Page Facebook de la classe : Page Facebook de la classe

- L’organisation

La classe parcours réussite regroupe différents dispositifs visant à créer un climat favorisant un apprentissage serein, différencié et stimulant. Il s’agit d’une classe de 5ème qui est suivie sur 3 ans. La classe n’est donc pas modifiée et l’équipe enseignante demeure aussi stable que possible.

Chaque journée commence par une demi-heure d’accueil au CDI, avec l’enseignante documentaliste, également professeur principal. Elle permet d’instaurer un dialogue régulier dans un climat de confiance, de désamorcer les problèmes potentiels et de débuter la journée de manière sereine et progressive.
A la fin de chaque période, avant les vacances, une semaine interdisciplinaire entièrement dédiée à la réalisation d’un projet stimule la volonté et l’autonomie des élèves. Ces semaines se déroulent entièrement au CDI, avec l’enseignante documentaliste et les enseignants qui se relaient selon leur emploi du temps.

La cohésion de l’équipe enseignante est assurée par une heure de coordination hebdomadaire. Ici se mettent en place les projets, l’harmonisation des pratiques pédagogiques ainsi que le suivi des élèves.

L’AP est regroupé le vendredi matin sous forme d’ateliers numériques de consolidation et d’approfondissement. Chacun à son rythme, les élèves travaillent à surmonter leurs difficultés ou à progresser vers l’excellence.

Remplaçant le conseil de classe, le conseil de suivi et de progrès rassemble une partie de l’équipe enseignante, l’élève et ses parents pour un temps d’échange individualisé. Au sein de ce moment privilégié, l’équipe s’attache à évoquer le positif autant que le négatif. Elle met en avant les progrès réalisés et à réaliser en termes de compétences, ce qui renforce les liens de co-éducation avec la famille.

La classe est sans punition. En cas de grave problème de discipline, l’élève est convoqué à la réunion de coordination, en présence de tous les enseignants, ce qui ne s’est produit qu’une fois cette année.

- Bilan synthétique en termes d’apprentissages

Au bout d’un an et demi d’expérience, soit la moitié du temps prévu, les élèves ont développé une nette autonomie et de nombreux automatismes au sein de leur travail scolaire. L’assiduité et la ponctualité des élèves montrent qu’un climat serein et un certain désir d’apprendre se sont installés chez des élèves qui étaient, pour une bonne moitié, dans une situation sociale et scolaire très délicate avant le début de l’expérience. La responsabilisation des élèves opère également, comme en témoigne l’absence d’incidents en vie scolaire. L’estime de soi est remontée chez les élèves qui étaient nettement inhibés, et qui osent à présent prendre la parole et développer leurs écrits. Le dialogue entre élèves et entre élèves et enseignants est franc, confiant et respectueux.

- Un levier important

La mise en place de moments dédiés (accueil, semaines interdisciplinaires, conseils de suivi et de progrès) qui laissent le temps au dialogue et au rythme de chacun.

- Paroles de l’équipe de direction

« La classe parcours réussite, c’est prendre chaque élève au plus près de ce qu’il est, en tenant compte de chacune de ses caractéristiques. »

- Paroles d’enseignants

« Dans la classe parcours réussite, les élèves n’ont pas peur du regard de l’autre, de son jugement. Ils ont confiance en eux et en l’adulte. » « Le climat est très serein dans cette classe, le travail y est simple et agréable. »

- Paroles d’élèves

 

« Ça fait deux ans qu’on a les mêmes profs. On se connait bien, on rigole… »
« Il y a beaucoup moins de conflits que dans une classe normale parce qu’on se connait. On se connait limite par cœur… »
« Le plus grand avantage de cette classe, c’est la complicité. »

- Bibliographie

- Investir la relation pédagogique : Repères pour l’éthique de l’enseignement – 2012 – Christophe MARSOLLIER
- Pour une enfance heureuse : repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau -2015 - Catherine GUEGUEN
- Le système d’évaluation par contrat de confiance (EPCC) - André ANTIBI
- Rapport IGEN : Agir contre le décrochage scolaire : alliance éducative et approche pédagogique repensée - 2013 - Anne ARMAND, coordinatrice - Claude BISSON-VAIVRE, coordinateur
- Les Années-collège : Le Grand malentendu - 2004 - Nicole Catheline – Véronique Bedin

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex