Accueil : Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation

article L’influence du contexte sur les apprentissages     -    publié le 08/07/2014    mis à jour le 13/04/2015

Travaux de recherche autour de la cognition

1 2 3 

Dans le cadre d’un partenariat entre l’Education Nationale et le CERCA, Messieurs Croizet et Goudeau mènent des travaux de recherches sur l’influence du contexte sur la performance cognitive. Ces travaux font l’objet de restitution dans le cadre scolaire pour aider les parents et les enseignants à accompagner les élèves et aussi pour favoriser le développement professionnel des équipes éducatives.

L’article ci-dessous reprend les éléments présentés par Monsieur GOUDEAU (Allocataire de recherche doctorale) au collège Gérard Philipe de Niort. Les illustrations sont des copies d’écran du diaporama proposé par Monsieur Goudeau et téléchargeable en bas de page.

• Perception des écarts de réussite entre élèves

Les écarts de réussite entre élèves sont classiquement perçus comme le reflet de différences de capacités, d’intelligence, de motivation, de confiance en soi entre les élèves (regard « psychologisant »).
Pour certains scientifiques, ces différences seraient soit innées soit construites par le milieu familial au cours de l’enfance. Situer l’origine des écarts de réussite au niveau des différences entre élèves, que ce soit en termes de capacité ou de motivation paraît adapté pour lire la réalité scolaire : les élèves suivent le même cours, le contenu des évaluations est identique pour tout le monde. Les performances mesurées constitueraient alors le révélateur des différences inter individuelles.


Pourtant, cette lecture de la réussite et de la difficulté scolaire n’est pas conforme aux connaissances scientifiques actuelles car elle néglige un aspect fondamental des apprentissages scolaires : leur dépendance aux situations de classe. Les travaux actuels montrent ainsi que la représentation qu’un élève se fait de la situation de performance a un effet puissant sur ses performances cognitives.
De plus, cette lecture de la réussite et de la difficulté scolaire a des conséquences négatives sur l’élève en difficulté : interpréter ses difficultés comme un manque de capacités peut générer des doutes, de l’anxiété qui perturbent le fonctionnement cognitif.

« Précédente  1 2 3  Suivante » Sur une seule page
- Fichiers multimédias

-  Images

Présentation des recherches au Collège Gérard Philipe par S Goudeau les deux positionnements de l'élève Où situer l'élève face à la tâche
- Document joint

Synthèse des travaux de messieurs Croizet et Goudeau.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex