Accueil : Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation

article Les grilles de compétences en physique-chimie en seconde     -    publié le 23/03/2010

Sous l’impulsion des Inspecteurs Pédagogiques Régionaux, les professeurs de physique et chimie du Lycée Victor Hugo de Poitiers et un collègue du lycée du Bois d’Amour, se sont lancés dans l’évaluation par compétences.
Nous nous sommes limités la première année à une petite partie du programme, puis convaincus que nous apportions une aide pertinente à nos élèves, nous avons vite généralisé cette pratique.

labchi4

Nos élèves disposent de grilles de compétences aussi nommées feuilles de route avant le début de chaque partie du programme.
Elles listent les compétences mises en jeu dans les séances suivantes. Les compétences sont codifiées pour permettre à l’élève de travailler en autonomie, notamment à partir d’exercices de remédiation disponibles sur le blog pédagogique de sciences physiques du lycée Victor Hugo
Une étude pendant les vacances de Novembre donne une moyenne de 40 connexions par jour. 385 élèves sont inscrits en classe de seconde au lycée.
La banque d’exercices nécessite un travail d’équipe car elle représente un travail important.
Ces grilles, qui ne sont qu’un outil pédagogique parmi d’autres, permettent également à l’élève de suivre sa progression par autoévaluation en fin de séquence. Une séance de remédiation est proposée presque systématiquement avant l’évaluation.
Pendant cette séance, l’élève travaille avec l’aide de l’enseignant les compétences sur lesquelles il éprouve des difficultés. C’est de la pédagogie différenciée.

Chaque compétence est ainsi plusieurs fois travaillée et auto-évaluée par l’élève. L’évaluation sommative est faite évidemment par évaluation des compétences. Le retour des évaluations donnent souvent la liste des compétences validées et restant à acquérir.
Ceci permet alors à l’enseignant de proposer aux élèves « un plan de formation individualisé  » dans lequel chaque élève sait le chemin parcouru et le chemin restant à parcourir.
Un intérêt, important pour les élèves qui ont des difficultés, est que chaque élève peut valider des compétences. Le retour de l’évaluation est plus positif et souvent facteur d’encouragement. Le miroir de l’évaluation renvoie à chaque élève une image plus positive qu’une note.

Pour le professeur, cet outil permet d’avoir un document d’évaluation assez performant pour faire des bilans de fin de trimestre mais également d’établir un plan de formation bien équilibré. Ceci permet aussi de « piloter » l’enseignement à partir des résultats des évaluations sommatives. Une compétence acquise par peu d’élèves mérite que l’enseignant revienne sur celle-ci, alors qu’au contraire une compétence acquise par la très large majorité des élèves ne sera pas retravaillée.

Il permet en outre de favoriser le travail d’équipe au sein de l’équipe disciplinaire voire inter-disciplinaires pour les compétences transversales.

Les enquêtes menées auprès de nos élèves montrent une grande satisfaction à l’utilisation de ces grilles et semblent permettre de réels progrès pour les élèves moyens. Une équipe pédagogique met en place cette année une évaluation transversale par compétences à partir d’une liste commune dans plusieurs disciplines. Là aussi, les élèves apprécient cette démarche. Néanmoins, il est à noter que certains élèves très faibles ne parviennent pas à progresser malgré cet outil.

En explicitant les attendus et le niveau d’exigence, les professeurs rendent leur enseignement plus lisible et plus structuré aux yeux des élèves. Ils savent où ils vont et comment ils y vont. Ce balisage les rend plus actifs et acteurs. Nous ressentons tous une plus grande implication des élèves dans leur formation.

- Document joint
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex