Accueil : Maintenance industrielle
Accueil >> Les Formations >> BTS MAI >> La formati...

article La formation en BTS MAI     -    publié le 25/02/2008    mis à jour le 22/12/2014

1 2 

• Accès à la formation

La majorité des candidats ont un bac STI, spécialités génie mécanique, génie électrotechnique. L’accès peut parfois être ouvert aux titulaires d’un bac pro.

• Descriptif

Machines d’atelier, lignes d’assemblage ou d’emballage, dispositif de stockage et de manutention... Le technicien supérieur MAI est un spécialiste des équipements de production automatisée mis en oeuvre dans la plupart des secteurs industriels : automobile, agroalimentaire, construction mécanique, industrie pharmaceutique etc.
Fabriqués à l’unité ou en petite série, ces automatismes sont réalisés sur mesure, et répondent aux besoins spécifiques de chaque entreprise.

  • Le technicien MAI conçoit ces équipements :étude du problème industriel à résoudre (fabrication d’une gamme de produits etc.)
  • Conception de la partie mécanique et de la partie commande (recherche de solutions techniques au problème posé, calculs, plans et schémas...),
  • Achats de composants aux fournisseurs
  • En phase de réalisation :il établit le planning à respecter et supervise les travaux : montage-assemblage des éléments mécaniques ; implantation et câblage des appareils électriques et des constituants d’automatismes.
    • Il effectue lui-même la programmation de la partie commande.
    • Il procède ensuite aux essais et tests, assure la mise en service chez le client.

Il peut aussi exécuter des opérations de maintenance complexes, encadrer une équipe d’entretien et de dépannage. Enfin, dans une grande entreprise (construction automobile), il peut contribuer à l’amélioration des systèmes automatisés existants.

• Débouchés

Exemples de métiers accessibles :

  • Dessinateur(trice) en construction mécanique
  • Electromécanicien(ne)
  • Opérateur(trice) de raffinerie
  • Technicien(ne) de maintenance industrielle
  • Technicien(ne) en automatismes
  • Technicien(ne) pétrolier(ère)

• Poursuite d’études

  • Formations en 1 an du secteur de la conception, de la maintenance, de la gestion de projet : licences pro, DU, etc. ;
  • Eventuellement, et avec un très bon dossier, entrée en L3 génie mécanique, ou sciences de l’ingénieur ;
  • Ecoles d’ingénieur sur concours, notamment après une CPGE Classe préparatoire technologie industrielle post-bac+2 (ATS)
« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Agrandir
• Lien(s) complémentaire(s)
• Dans la même rubrique
un article La formation en BTS MAI
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex