Accueil : Usages du numérique éducatif
Accueil >> Usages >> Réseaux sociaux >> Des adoles...

article Des adolescents, des médias sociaux, des enseignants     -    publié le 23/06/2014    mis à jour le 31/07/2014

1 2 3 4 5 
partage de photos

fonctionnalité "identifier"
Facebook

Les adolescents fréquentent, parfois assidûment, les réseaux sociaux1 tels que Facebook et Twitter, et les communautés de partage de contenus telles que Youtube.
L’Éducation Nationale, après s’être focalisée sur les risques encourus, tâche maintenant de s’intéresser à ces pratiques et de les accompagner.
Pendant les "Rencontres autour du numérique" Bernard Usé2 a donné quelques éclairages sur ces usages, et animé un partage de témoignages.

• Que font les adolescents sur les réseaux sociaux ?

La dernière enquête du CRÉDOC (n°11, décembre 2013) indique que "trois adolescents sur quatre (76 %) font partie d’une communauté sur internet" (voir page 30 du dossier de presse, pdf de 1,1 Mo).

Un réseau social offre à minima des fonctionnalités qui permettent de :

Rencontres par centre d'intérêt

Facebook
suggestions personnalisées

  • se définir au sein d’un système un profil public ou semi-public, dans lequel on fournit plus ou moins d’informations sur soi-même.
  • gérer une liste de contacts avec lesquels on partage un lien (les "amis" sur Facebook, "followings"3 et "followers"4 sur Twitter, "cercles" sur Google +), et communiquer avec ces personnes...
  • naviguer sur la liste de liens de ces contacts, voir les documents et commentaires qu’ils partagent, ainsi que les relations qu’ils entretiennent entre eux et avec d’autres abonnés du système.

Les adolescents s’en servent pour se créer des relations (par exemple avec des personnes ayant des centres d’intérêts ou des problèmes communs), mais surtout pour étendre les relations avec ceux qu’ils fréquentent déjà dans les différents cercles auxquels ils participent (école, sports, etc.).

Ils transmettent des images drôles et des informations, discutent par messagerie instantanée, expriment des humeurs, des coups de cœur (musicaux notamment), des opinions. Facebook leur fournit aussi des jeux en ligne.

Les réseaux sociaux aident les plus dynamiques d’entre eux à organiser des évènements et des projets.

Ce qu’on exprime et partage sur un réseau social est valorisé par les réactions des autres. Il est fréquent de voir des demandes de commentaires entre des jeunes avec les phrases du type : « un com donné, 5 com rendus ».

Les adolescents n’apprécient pas que les adultes les "surveillent" sur ces espaces où ils "traînent" entre pairs.

Comme le reste de la société ils ont gagné en maturité s’agissant de leur vie numérique, au fur et à mesure que l’usage de ces outils s’est répandu. Beaucoup sont conscients de la nécessité de garder le contrôle de leur vie sociale, explique l’enseignante chercheuse Danah Boyd5. Certains éducateurs et enseignants tentent de les y aider.

- page suivante : que leur apportent ces pratiques ? que craignent les adultes ?

(1) outils et services de communication ayant pour vocation de rencontrer des pairs, de créer et partager des contenus avec eux, de maintenir des liens sociaux.

(2) Division de la formation et de l’accompagnement des usages pédagogiques du numérique, réseau Canopé

(3) adhérent de Twitter dont on suit les publications

(4) adhérent de Twitter qui suit nos publications

(5) voir article du Monde sur l’ouvrage publié en 2014 "it’s complicated : the social lives of networked teens"

« Précédente  1 2 3 4 5  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex