Accueil : Usages du numérique éducatif

article Le site web d’école ou d’établissement dans le système d’information     -    publié le 18/01/2013

1 2 

• La publication de l’école ou de l’établissement : vers une meilleure cohérence

La plateforme académique hébergée au rectorat et opérée par la Matice (et par les services Tice des Dasen, pour le premier degré) accueille les sites web des écoles et des établissements scolaires, et leurs blogs pédagogiques.

Ces outils qualifiés de "dynamiques" (parce qu’ils utilisent des systèmes de gestion de contenu - CMS) se sont rapidement substitués aux sites web "statiques". La possibilité pour l’administrateur de déléguer des droits d’écriture à des membres de la communauté éducative, voire d’organiser le contenu, a fait progresser la communication vers l’extérieur, les parents d’élèves notamment.

La publication par le ministère de sa stratégie numérique met l’accent (page 10) sur la nécessité pour chaque école ou établissement de communiquer via un site web ("chaque école et établissement scolaire devra disposer d’un site web d’information donnant aux parents des informations sur le quotidien de la vie scolaire").1

Relativement standardisés par l’adoption d’une charte académique et d’un système de gestion de contenu unique (SPIP), commun au web pédagogique et au système de publication interne à l’ENT i-Cart, les sites d’écoles n’ont pas beaucoup évolué dans leur contenu.

Pourtant, depuis l’avènement des sites d’établissements, le paysage informationnel a changé : généralisation (instituée par un texte de loi) du cahier de textes électronique, multiplication des blogs pédagogiques (qui servent aux projets, mais également au prolongement des cours, et ouverts aux commentaires des visiteurs), déploiement de l’environnement numérique de travail dans les collèges et bientôt dans les lycées, utilisation de plus en plus fréquente de plateformes à accès contrôlé, voire dans certains cas utilisation des réseaux sociaux grand public.

Cette multiplication d’outils de communication plus ou moins "profilisés" ou privatifs doit conduire l’établissement à une réflexion générale sur la politique de communication internet et externe. C’est à une véritable remise à plat de leur système d’information que les établissements scolaires doivent procéder.

• Quels outils sont déjà présents dans l’établissement ?

La première phase de cette remise à plat consiste à faire l’inventaire de tout ce qui existe dans l’établissement, en terme d’outils de communication, et à vérifier l’adéquation de ces outils avec le projet d’établissement2 :

  • Y a-t-il un site web ? Est-il hébergé par l’académie ?3
  • Existe-t-il une publication de blogs pédagogiques ? Sont-ils hébergés par l’académie ?4
  • Si l’établissement bénéficie de l’ENT, le site interne et le blog interne sont-ils utilisés ?
  • Le CDI a-t-il un portail documentaire ? (type e-Sidoc - un exemple de portail e-Sidoc en collège)
  • Existe-t-il des usages d’une plateforme de LMS (type Moodle) ? En général ces plateformes sont utilisées par une partie seulement des enseignants, mais leurs fonctionnalités étendues les apparentent parfois à des ENT.
  • L’établissement peut-il communiquer à des groupes (parents, élèves, enseignants...) via des listes de diffusion (oui s’il bénéficie de l’ENT i-Cart : chaque groupe d’utilisateurs identifié dans Sconet correspond à un groupe de destinataires de la messagerie interne) ?
  • Existe-t-il des pratiques pédagogiques de réseaux sociaux non scolaires (Facebook, Twitter, etc.) ?
  • Existe-t-il des échanges électroniques internationaux tels que eTwinning ? Si oui, utilisent-ils un espace de communication tel que la plateforme de collaboration Twinspace (espace privatif au projet, mais qui offre la possibilité de publier vers l’extérieur une partie du contenu) ?
  • etc.

On se posera la question d’une éventuelle redondance : le blog du CDI et l’outil de gestion de contenu du portail e-Sidoc sont-ils complémentaires ou concurrents ? Le site interne à l’ENT et le site public visent-ils les mêmes publics ? Tel blog disciplinaire est-il redondant avec le cahier de textes, avec l’onglet dédié de l’ENT, avec la rubrique disciplinaire du site ? L’agenda du site affiche-t-il les mêmes évènements que l’agenda de l’ENT ?

La réflexion doit conduire à créer des liens entre des services de communication : liens réciproques entre site public et blogs publics, accès aux agendas partagés depuis le site, l’ENT, ou directement... La raison commande généralement de ne pas multiplier les copies d’un même document sur des sites différents mais de créer des liens vers un document unique, mis à jour par son éditeur initial : ainsi on garantit l’actualité de l’information.

(1) Les sites d’établissements affichent tous des informations pratiques (exemple collège du Jardin des Plantes)

(2) Le projet d’établissement du collège Pierre et Marie Curie est d’ailleurs affiché sur son site

(3) Les avantages d’un hébergement académique : le cadre juridique est fourni par la charte, la formation est assurée par la Matice

(4) Les avantages d’un hébergement académique des blogs par rapport à une solution grand public : l’absence de publicité, la maîtrise du contenu et du fonctionnement, la formation. Le blog de technologie du collège Joachim du Bellay compte 400 nouveaux articles en 2012

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex