Accueil : Usages du numérique éducatif

article Gérer un parc de portables ou de tablettes     -    publié le 11/09/2012

Le développement des terminaux individuels pose des problèmes de sécurité (vol), de stockage, et de rechargement des batteries. Le concept de classe mobile répond partiellement à ces problèmes.

• Portables

Le CRDP dispose actuellement dans son espace pédagogique numérique d’un meuble de rangement - rechargement de portables de la société SMD systems. Il peut accueillir dans des cellules verticales 16 portables de tous formats (y compris 17 pouces), qui sont rechargés par une alimentation électrique ventilée accessible par l’arrière. Les alimentations d’origine des portables sont utilisées, permettant le rangement d’une flotte hétérogène (dans l’attente d’une norme qui mettrait tous les constructeurs dans l’obligation de fournir un bloc d’alimentation universel). Le meuble n’est branché que par un seul câble.

Grâce à ses roulettes d’un bon diamètre il se déplace facilement (malgré son poids) sur un sol uni sans seuil ni marche, permettant son utilisation dans différentes salles d’un même étage.

Son plateau rétractable permet l’utilisation d’un portable pour l’enseignant. Un vidéoprojecteur mobile peut être posé sur le meuble. Une borne wifi peut également trouver sa place à l’intérieur.

Les portes avant et arrière sont fermées par une serrure à clé, mais il ne faut pas considérer ce meuble comme un coffre-fort. Il convient de sécuriser le local qui l’héberge pour le soustraire à la convoitise des indélicats.

Ce meuble assez imposant pourrait certes convenir également pour des tablettes, mais la place perdue serait importante. Les 3 blocs de prises électriques limitent à 18 le nombre d’appareils en recharge simultanée.

• Tablettes

La société Optic Media a également prêté au CRDP un chariot de sécurisation - rechargement de tablettes "TabCabby".

Métallique et plus compact que le chariot de SMD, il est prévu pour un maximum de 32 tablettes 10 pouces, logées horizontalement sur les plateaux-tiroirs amovibles. Les câbles courent dans des goulottes accessibles par des portes latérales. Là encore l’hétérogénéité des formats impose de recourir aux alimentations d’origine alors qu’un système de "racks" serait plus pratique pour des appareils utilisés uniquement dans l’établissement scolaire.

Si la chariot est de bonne facture, là encore il ne résistera pas à un voleur déterminé. Il importe donc de le ranger dans un local sécurisé la nuit.

• Autres solutions

D’autres constructeurs proposent ce type de chariot mobile. Certains établissement réalisent eux-mêmes des meubles reprenant le concept (le collège de Lencloître par exemple).

Il existe également des valises à roulettes du même type que celles utilisées pour transporter du matériel audio-visuel dans les climats hostiles. Elles conviennent pour des mini-flottes (12 netbooks ou portables 15 pouces par exemple) et peuvent être une solution pour un transport à l’extérieur de l’établissement, et, pour cette raison, doivent impérativement être stockées en lieu sûr en dehors de l’usage quotidien en classe. Ce concept de classe mobile de type valise connait un certain succès dans les écoles depuis le plan ENR : malgré leur poids, il est possible de les changer de classe, voire de bâtiment, relativement facilement.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex