Accueil : Usages du numérique éducatif

article Suivi numérique des compétences en collège (technologie)     -    publié le 16/01/2012    mis à jour le 10/06/2013

Un témoignage de Chantal Lorteau, professeur de technologie

C Lorteau

Chantal Lorteau1 utilise une application en ligne de suivi des acquis (LCF, remplacé en 2010 par Cerise collège) pour garder le souvenir des savoir faire et attitudes constatés chez les élèves.

• Un livret de suivi transversal

Dans son établissement quelques enseignants de différentes disciplines ont défini un livret de compétences transversales. Ce livret accompagne l’élève pendant les 4 années du collège, pour que les enseignants puissent noter ce qui semble acquis ou faire défaut aux élèves au niveau des compétences du socle commun.
Il peuvent ainsi indiquer si l’élève se montre capable par exemple d’ assumer des rôles ou respecter les règles de la vie collective .

•  Un livret propre à la discipline

Module cartable du professeur dans Cerise Collège

Cette enseignante a choisi de noter également l’évolution des élèves dans l’acquisition des compétences spécifiques au programme. Un deuxième livret est donc joint au livret transversal dans le "cartable du professeur". Elle peut ainsi noter ce qu’elle observe par exemple quand les élèves sont en situation de "gérer l’organisation et la coordination d’un projet".

Ce livret disciplinaire peut être créé à partir d’exemples fournis dans l’application, et reste modifiable si le professeur souhaite le faire évoluer au cours de l’année.

• Pratiques d’évaluation

L’enseignante précise aux élèves ce qui va être évalué et travaillé pendant la séquence (elle se limite à 1, 2 ou 3 compétences à la fois), et note au fil de ses observations dans le livret (qui reste ouvert pendant ses séances de travail) le niveau atteint par les élèves.
Quand elle fait l’évaluation de fin de séquence celle-ci est enregistrée comme étant une évaluation bilan.
Elle édite un bilan périodique utilisable lors des rencontres avec les parents.
Elle trouve utile de pouvoir dans certains cas attribuer la couleur bleue (non évaluable) à une compétence plutôt que la couleur rouge quand un élève n’a pas réalisé les travaux demandés destinés à évaluer cette compétence.

• Faut-il un outil pour le suivi des compétences ?

Aux collègues qui font remarquer que la moyenne chiffrée est toujours demandée par l’institution, Chantal Lorteau répond que les bilans de compétences rendent les objectifs des apprentissages plus explicites pour les élèves.

L’outil numérique lui parait nécessaire comme aide-mémoire et pour faciliter la validation collégiale des compétences du socle commun, en conservant la trace des différentes évaluations qui ont eu lieu au cours des 4 années du collège. Une compétence aura pu être évaluée dans différents contextes (la trace indique qui l’a évaluée et quand, on peut également y indiquer le contexte de l’évaluation).
Pour éviter la double saisie, il faut que l’outil de suivi permette d’exporter vers le Livret Personnel de Compétences (LPC, module de Sconet) ce qui a été validé.

La remédiation peut également s’appuyer sur les évaluations de suivi et leur historique.

Extrait d'un historique des évaluations, Cerise Collège

- Pour en savoir plus :

- La rubrique "outils numériques" du site "travail et évaluation par compétences" de l’académie.
- Le site officiel de Cerise collège

(1) professeur de technologie au collège Pierre Mendès-France, situé en zone RAR (Réseau ambition réussite) à la Rochelle

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex