Un "peu" de poésie publié le 12/10/2011

Introduction des puissances

Le problème donné aux élèves

  1. Cette année, en français, vous avez étudié des poésies. Rappeler ce que sont un sonnet, un alexandrin, un quatrain, un tercet.
  2. Nous allons feuilleter un recueil de poèmes écrit par Raymond QUENEAU et qui s’intitule "Cent Mille Milliards de poèmes ".
    1. Écrire ce nombre en chiffres.
    2. Quel est le mode d’emploi de ce livre ?
    3. Combien l’auteur a-t-il écrit de vers ?
  3. Nous allons essayer de compter le nombre total de poèmes différents pour savoir si le titre du recueil est exact ou non.
    1. Écrire quatre alexandrins avec la même rime de votre choix.
    2. En vous regroupant par deux, comme Raymond QUENEAU, constituer un quatrain modulable en faisant quatre tas de deux alexandrins et en respectant l’alternance des rimes.
    3. Combien de quatrains différents possédez-vous ainsi ?
    4. Comptez alors le nombre de poèmes de Raymond QUENEAU ? Le titre de ce livre est-il exact ?
  4. En supposant que l’on puisse lire un poème en 1 min, combien faudrait-il de temps pour tous les lire ?
Un premier poème

 

Les supports de travail

  • L'énoncé du problème (PDF de 331.9 ko)

    L’énoncé du problème distribué aux élèves.

  • Une édition originale du recueil de poèmes de Raymond QUENEAU.
  • Un site Internet pour obtenir tous les poèmes en anglais et en français.

 

Les consignes données aux élèves et des éléments de gestion de ce problème

  • La transversalité de la question 1. surprend bien sûr beaucoup les élèves qui constatent ainsi que l’on peut faire du français en mathématiques. J’essaye d’ailleurs tout au long de l’année de les convaincre que les mathématiques sont partout ...
  • Pour la question 2., je montre le recueil de poèmes et j’envoie un élève le manipuler sous une webcam installée dans la classe et reliée à un ordinateur et à un vidéo-projecteur.
  • Pour cette même question, nous consultons aussi un site Internet sur lequel on peut avoir accès à tous les poèmes. Ce lien vers ce site sera accessible à partir du cahier de texte électronique de la classe. On pourra aussi si on le souhaite travailler son anglais ...
  • Pour la question 3., les élèves les plus littéraires pourront s’exprimer. On se place dans une situation plus simple pour amorcer une méthode de dénombrement. À ce stade, je montre comment on peut effectuer le comptage du nombre de quatrains par un arbre sur lequel chaque branche représente un alexandrin.
  • Pour cette même question, j’introduis la notation $2^4$ puis à la fin $10^{14}$.
  • La dernière question est très intéressante et les élèves n’imaginent absolument pas le temps nécessaire à la lecture de tous les poèmes. Les conversions en heures, jours, années permettent une utilisation pertinente de la calculatrice.
  • On pourra aussi prolonger sur le temps qu’il a fallu pour écrire ce livre ce qui paraîtra paradoxal à certains élèves.

 

 Page suivante : "Programme" ; "Socle commun"