Construire le musée imaginaire d’une œuvre littéraire publié le 05/05/2019

Quels "écrits d’appropriation" dans le cadre de l’étude d’un roman ? Exemple d’une activité menée en classe de première.

Déroulement

Les élèves se sont familiarisés avec les personnages du roman tout au long de l’étude, qui a également permis d’ouvrir une réflexion sur les grandes questions qui traversent l’œuvre. Le projet leur a été présenté au début de la séquence, de manière à rendre possible un véritable travail collectif et à permettre aux groupes d’enrichir et d’affiner leurs productions au fil des parcours de lecture.

Les élèves bénéficient en outre de l’accompagnement d’une artiste plasticienne, Florence Laspada, dans le cadre d’un projet interdisciplinaire mené au niveau de l’établissement ; chaque groupe détache un ou deux « artistes » qui créeront avec elle – au cours de quatre séances d’AP – des silhouettes grandeur nature représentant de façon symbolique chacun des personnages choisis.

Semaine 1 – Lancement du projet

On projette d’abord des images, en demandant aux élèves de retrouver à quel personnage, épisode ou thème du roman elles font allusion. Cette activité inaugurale qui vise à recueillir leurs premières impressions de lecture, permet également de nourrir d’emblée la réflexion sur le projet qui leur est présenté. On constitue les groupes, auxquels on propose de choisir l’un des personnages du roman. On définit avec les élèves les différents éléments à produire (voir en pièce jointe) ; on explicite ce que sont le « cartel » d’une part, et la notice destinée au « catalogue » d’autre part.

Lancement du projet (PDF de 660.3 ko)

Construire le musée imaginaire d’une œuvre littéraire - Activité en première - Académie de Poitiers.

Semaine 2 – Recherches et travaux de groupes sur les personnages

On propose aux élèves, dans le cadre de l’étude de l’œuvre, un travail de recherches sur le personnage choisi. Ils construisent ainsi une « carte » reprenant des éléments de réponse aux questions suivantes ; qui est-il ? Que fait-il ? Que veut-il ? et réfléchissent à la manière dont se construit le personnage de fiction. Après une séance de restitution collective de leurs travaux, ils s’interrogent sur la manière dont les personnages s’inscrivent dans une « constellation », un système qui fait sens. Ils entrent alors dans une phase d’interprétation plus poussée, qui permet de dégager la vision de l’homme et du monde que porte le roman.

Travail de recherches sur le personnage choisi (PDF de 666.4 ko)

Construire le musée imaginaire d’une œuvre littéraire - Activité en première - Académie de Poitiers.

Semaine 3 - Rencontre avec l’artiste plasticienne

Au cours de cette séance d’échange en classe entière, les élèves réinvestissent leurs acquis en évoquant oralement les caractéristiques qui leur semblent essentielles pour chaque personnage ; l’intervenante leur propose, de son côté, différentes sources d’inspiration, puisées dans les travaux d’artistes contemporains.

img_5239

Elle leur présente également les matériaux à partir desquels ils pourront travailler. La séance aboutit, pour chacun des groupes, à la formulation d’un « cahier des charges » pour la réalisation plastique de chaque silhouette.

img_5252
Document joint
un document Critères d’évaluation… (Word de 11.4 ko)

Construire le musée imaginaire d’une œuvre littéraire - Activité en première - Académie de Poitiers.