Élémentaire, mon cher lecteur ! publié le 09/12/2018

Mener une lecture analytique comme une enquête policière.

Silhouette Sherlock Holmes -

Une lecture analytique fonctionne, par certains aspects, comme une enquête policière ; il s’agit en effet de formuler des hypothèses, d’interroger le texte, puis de s’appuyer sur des indices pour en proposer une interprétation.
Pourquoi, dès lors, ne pas aller au bout de cette logique, en transformant, le temps d’une séance, les élèves en « enquêteurs » ? Cette posture offre l’avantage de susciter leur curiosité, et de les pousser à une lecture attentive de l’extrait proposé ; l’étude du texte, présentée comme une énigme à résoudre, les incite ainsi à prendre part de façon active à la construction progressive du sens.
Certains textes, dans des genres et des registres variés, se prêtent tout particulièrement à cette démarche. En voici quelques exemples, pouvant s’inscrire dans chacun des objets d’étude au programme.

Dans le roman et la nouvelle

La nouvelle, parce qu’elle repose souvent sur une chute brutale, parfois surprenante, est un genre qui offre de nombreuses possibilités pour stimuler la réflexion des élèves.
Dans Iceberg, de Fred Kassak, on suit le récit mené par un narrateur qui projette l’assassinat de son rival auprès d’Irène ; ce n’est que dans les dernières lignes du texte que l’on découvre que le fameux « Georges » qui accapare la jeune femme n’est pas son époux, mais son jeune enfant !
On peut alors proposer une lecture tronquée du texte, et demander à la classe de formuler ses hypothèses quant à la fin du récit ; une fois la chute connue de tous, les élèves se mettent en quête des indices « textuels » qui auraient pu les mettre sur la voie.
En s’interrogeant sur les choix de l’auteur, dans la manière de présenter les faits, et dans le lexique utilisé, notamment, ils développent les compétences attendues dans la lecture analytique.

La nouvelle intitulée Cycle de survie, de Richard Matheson impose quant à elle une relecture du texte ; à première vue, elle ne fait que retracer les différentes étapes du parcours d’un manuscrit, de son écriture à sa publication.
Ce n’est que dans un deuxième temps, lorsque l’on se montre attentif aux indices laissés par le narrateur dans le texte, que l’on comprend la véritable histoire racontée par la nouvelle ; celle d’un écrivain frustré, seul survivant d’une catastrophe nucléaire, et qui joue à lui seul tous les rôles dans un monde désert.
Cette nouvelle donne ainsi la possibilité de laisser les élèves « mener l’enquête » ; ce faisant, ils sont conduits à s’interroger sur le sens et l’effet produit par certaines expressions ou faits de langue.
L’énigme une fois résolue, on peut alors ouvrir une réflexion sur les stratégies mises en œuvre par l’auteur et entrer dans la construction de la lecture analytique.

Exemple de travail avec la nouvelle "Cycle de survie" de Richard Matheson (PDF de 1.3 Mo)

Mener une lecture analytique comme une enquête policière.

Dans la nouvelle de Hoffmann, L’Homme au sable, le jeune Nathanaël croit réaliser son rêve lorsqu’il déclare sa flamme à la belle Olimpia. Il ignore cependant que cette dernière n’est qu’un automate construit par le mystérieux Spalanzani pour le tromper.
L’intérêt de ce conte fantastique est que l’illusion fonctionne dans un premier temps aussi bien pour le malheureux personnage, que pour le lecteur lui-même. On peut en tirer parti pour mettre les élèves dans la posture de l’enquêteur, en leur demandant « d’interroger » les personnages, pour en définir les caractéristiques.
Ils sont d’abord, comme Nathanaël, victimes des apparences, et voient dans l’extrait proposé le récit d’une première rencontre entre une jeune femme idéale, et un héros romantique. On a cependant indiqué à la classe que le texte recelait un secret ; on leur demande donc de prolonger l’enquête, en se montrant attentifs à tous les indices.
Dès lors, ils relèvent la froideur d’Olimpia, sa raideur, son incapacité à s’exprimer réellement, ainsi que quelques attitudes surprenantes dans l’assemblée. La progression de l’enquête suit alors celle de la lecture analytique.

Exemple de travail avec la nouvelle "L'Homme au sable" de Hoffmann (PDF de 1008.4 ko)

Mener une lecture analytique comme une enquête policière.