Accueil : Lettres

article Vents de Saint-John Perse     -    publié le 04/04/2014

Notes de lecture

- Une lecture de Vents

Références
- Titre de l’ouvrage : Vents
- Auteur(s) : Saint-John Perse
- Éditeur : Poésie Gallimard

Brève présentation
Vents est l’histoire de l’Amérique, des forces migratoires qui poussent les hommes. C’est la fin de l’Europe et le départ vers l’Amérique et ses espaces immenses. Le poète accepte ces villes de l’Est dans la mesure où elles sont le symbole d’un monde neuf. Mais c’est dans l’Arizona en 1944 qu’on fabrique la bombe qui doit tomber sur Hiroshima. Le poète peut-il faire encore quelque chose ? La troisième partie de Vents raconte l’Amérique dans le temps depuis les Conquistadors jusqu’à la conquête de l’atome. Et c’est le monde en 1945, après la bombe et le désarroi de l’humanité. Quelles solutions le poète peut-il apporter ? C’est alors, dans cette quatrième partie, que se déroule le retour vers l’est, vers la civilisation en train de se faire. L’épopée ne se termine pas sur une victoire mais sur une interrogation avec néanmoins l’expression de « fruits nouveaux » à la fin du recueil.

- Avec les élèves...

Liens avec les programmes

  • Étude d’une œuvre intégrale en classe de Première
    Pourquoi étudier ce recueil en classe de Première ? Tout d’abord, il s’inscrit dans l’objet d’étude : "Écriture poétique et quête du sens du Moyen Age à nos jours". De plus, la poésie contemporaine est assez méconnue des élèves et cette étude peut les inciter à en lire par la suite pour le plaisir. Enfin, Saint-John Perse renouvelle l’écriture du texte poétique et l’inscrit dans une épopée moderne aux accents philosophiques et les prépare à l’enseignement de la philosophie en Terminale.
  • Ce travail fait suite à l’étude de quelques poètes de la Pléiade ("Humanisme et Renaissance") et de plusieurs exemples de réécritures. Pistes pédagogiques
  • Notre démarche auprès des élèves s’inscrit dans un parcours de curiosité.
    - Pour commencer, allons à la rencontre de l’auteur. Pour cela, nous leur faisons découvrir le site officiel du "poète indivis", de son œuvre en général et de la place qu’y occupe Vents.
    - La genèse de Vents et quelques lectures à voix haute du poème 6 du chant III sur ce site plongeront les élèves dans l’univers persien.
    - On demandera ensuite aux élèves d’élaborer des hypothèses concernant la dédicace. Sorte de jeu de piste qui nous permettra d’aborder le genre de l’auto-dédicace et d’introduire quelques éléments sur le stoïcisme...
    - Il sera temps alors de faire découvrir le parcours narratif en montrant que ce texte tient autant du récit mythique que de la poésie. On ira à la découverte des liens qui unissent poésie et récit et on relèvera la présence du récit et de son effacement au service d’un lyrisme impersonnel porté par les différentes figures du poète, un récit construit sur une analepse puisque la situation initiale est rejetée au poème 5 du chant IV.
    - Des lectures analytiques ponctueront ce parcours en commençant par le poème 5 du chant IV qui permettra aux élèves de relever les topoï du récit mais aussi son originalité entre épopée homérique, ode pindarique et de rentrer dans l’histoire du récit, celui d’un monde figé.
    - Le choix du verset et du chant renouvelle le verset biblique. Pour éclairer ce point, le texte de la Genèse, 2,3 peut être distribué. Il fera face au poème 1 du chant II et permettra aux élèves de mieux comprendre la prosodie, le souffle dynamique du verset persien et de retrouver la notion d’intertexte qu’ils connaissent déjà.
    - L’étude du poème liminaire placera les élèves face à l’énigme du verset persien, de la signification des vents, souffle cosmique qui inspire une nouvelle poésie et une place renouvelée du poète dans la société. Vents est le récit d’une aventure, celle d’un espoir en la vie que porte le narrateur-poète au moment d’une apocalypse.
    - L’étude du poème 3 du chant IV terminera celle du recueil. Le retour vers l’Est nous donne à la fois une leçon d’écriture et une leçon sur l’écriture.
  • Des travaux type bac seront proposés
    - Un commentaire de texte (par exemple celui du poème 3 du chant II) et une dissertation.
    - On pourra s’inspirer d’un sujet de dissertation de l’agrégation interne de lettres modernes : "Dans cette œuvre où tout est transposé, on peut affirmer sans crainte que presque rien n’est inventé. Nulle fantaisie, nul délire." Roger Caillois, Poétique de Saint-John Perse, 1972. Le sujet pourrait être : Vous commenterez et discuterez cette affirmation de Roger Caillois à partir de votre lecture des poèmes de Vents de Saint-John Perse et de vos lectures personnelles.

Pour préparer cette étude le professeur s’inspirera entre autres lectures
- du site officiel du poète
- des travaux de l’agrégation sur Saint-John Perse, en particulier du séminaire en ligne, de Saint-John Perse sans masque. - Lecture philologique de l’œuvre, Textes de Colette Camelin, Joëlle Gardes Tamine, Catherine Mayaux, Renée Ventresque, sous la direction de Joëlle Gardes Tamine, La Licorne, UFR Langues Littératures Poitiers — Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, 2002, ISBN 2-911044-74-6

Elisabeth Soulassol, lycée Guy Chauvet, Loudun

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex