Accueil : Lettres

article Écriture collaborative avec un etherpad     -    publié le 24/06/2013

Améliorer un texte déjà produit

- Activité :

Reprise et correction de textes

- Niveau :

Tous niveaux

- Contexte didactique :

Contexte 1 : Rédaction de textes descriptifs en classe de cinquième par groupes de deux à quatre.
Contexte 2 : Rédaction de récits en classe de quatrième par groupes de deux.

- Contraintes matérielles :

Un ordinateur par élève avec une liaison internet.

- Préparation :

Ouvrir un « EtherPad1 » (« créer une nouvelle note ») par groupe. Communiquer ensuite l’adresse de la page d’écriture collaborative EtherPad à chacun des élèves en fonction de son groupe. Ceux-ci peuvent alors commencer à travailler ensemble sur une même page de façon synchrone dans le cadre de la classe (voire de chez eux).

- Compétences nécessaires au professeur :

Avoir utilisé soi-même EtherPad (avec des collègues ou des amis) : c’est vraiment très simple !
Savoir communiquer l’adresse d’une page internet (par copier/coller notamment)

Plus-value :

Les élèves trouvent cette façon d’écrire et d’améliorer leur texte très ludique : le module de Chat intégré leur rappelle un des modes de communication dont ils sont familiers.
Le texte s’élabore sous le regard du professeur qui s’est créé une entrée sur chaque pad et qui peut intervenir à tout moment soit par le Chat soit sur le texte directement.
Les élèves prennent conscience qu’un texte peut s’améliorer autrement qu’en surface (orthographe, répétition) : on peut l’amplifier, le faire gagner en cohérence et cela grâce aux remarques de leurs pairs.
L’historique des modifications permet aussi au professeur de voir quelle a été la part de chacun et de retravailler sur le texte en classe entière.
Chacun donne ainsi sa marque au texte.
Un travail inachevé en classe peut être terminé à la maison : le fichier avec les liens pouvant être récupéré (par exemple, sur leur clé USB).

- Récit bref :

Contexte 1 : la séance de remédiation fait suite à un travail d’écriture à deux « décrire un paysage marin à partir d’une photographie ». Le professeur a constitué deux à trois groupes de deux élèves dont la production finale était trop pauvre. Il a créé une note/un pad pour chaque groupe en y copiant/collant le texte à améliorer. Il a éventuellement ajouté quelques conseils à la fin du texte.
Pendant la séance, il ouvre en parallèle tous les pads actifs (2 à trois fenêtres) et suit la reprise de chaque texte. Il s’est inscrit avec son nom (professeur) et a choisi une couleur. Il intervient sur le chat pour limiter les dérives ou donner des conseils, même directement sur le texte à l’endroit où le texte mérite d’être amendé ou complété. Exemple d’un etherpad sur cet exercice par trois élèves. Ouvrez-le et cliquez sur l’historique en haut à droite. Une nouvelle fenêtre s’ouvre dans votre navigateur. Démarrez la lecture.

Contexte 2 : La séance de remédiation fait suite à au travail suivant : les élèves de 4ème ont écrit une rédaction et certains n’ont pas utilisé la méthode construite quelque temps auparavant qui permet à l’incipit de ne pas être décalé par rapport à leur projet d’écriture d’une histoire réaliste (« il était une fois ») ou passe-partout ( « par un beau jour d’été »). Ils doivent réécrire le début du texte en adoptant deux techniques différentes : par une description, par un dialogue, par tout autre début in medias res. Les élèves se connectent à leur pad et se lancent dans l’écriture éventuellement avec la fiche méthode qui a été composée autour des différentes façons d’entrer dans un récit. On leur rappelle qu’à tout moment ils peuvent faire des propositions, des corrections, des ajouts et que la trace de leur intervention sera la couleur qui surlignera leur texte. Pendant ce temps le professeur procède à une correction plus classique du reste du groupe. Vingt minutes avant la fin de la séance, on projette l’historique du travail qui est commenté avec le reste de la classe.

(1) L’EtherPad est un éditeur de texte collaboratif en ligne qui permet par défaut à un maximum de seize personnes de partager un texte sur lequel chacun peut intervenir pendant son élaboration. Il dispose aussi d’un espace « chat » permettant des commentaires. Chaque intervenant va s’ identifier en choisissant un nom et une couleur propres. Les diverses interventions seront signalées par les couleurs de chaque participant. L’espace dispose également d’un outil qui permet de voir tout l’historique des modifications.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex