Accueil : Lettres

article Projet CNRS — épitaphes carolingiennes     -    publié le 16/03/2009    mis à jour le 20/03/2009

Projets pédagogiques proposés aux enseignants de collèges et lycées, Année scolaire 2009-2010

Des chercheurs du Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (CESCM) (université de Poitiers/CNRS) proposent d’accompagner les enseignants de collège ou lycée volontaires sur des projets pédagogiques liés aux épitaphes carolingiennes de Melle.

Les disciplines principalement concernées sont le latin, l’histoire, la philosophie.

Liste non exhaustive des pistes d’études proposées :

- Latin : les inscriptions sur les pierres sont rédigées en latin ; cette langue est utilisée à Melle dans un contexte de "vie quotidienne" (pas seulement dans le cas des textes littéraires). Le latin de Melle doit être pensé comme une langue vivante ; ce n’est plus un latin classique ; c’est un latin du Moyen Âge, évolué et non pas "dégénéré", comme on le lit encore trop souvent. Le latin employé à Melle traduit au contraire une vitalité linguistique au Moyen Âge, notamment avec l’emploi de systèmes poétiques originaux.

- Histoire : les pierres de Melle permettent l’approche d’une société du premier Moyen Âge (avant les châteaux, les seigneurs, les croisades, Jeanne d’Arc..., mais contemporaine de Charlemagne). Elles permettent d’approcher des aspects de la vie quotidienne, une histoire de la société, de la famille (du couple et des enfants notamment) ; elles permettent également une histoire de la culture, des pratiques religieuses, avec un contexte historique (politique et économique) très riche grâce à la présence des mines.

- Philosophie : réflexions religieuse et/ou philosophique : les textes portent sur la mort, l’au-delà (en vue du jugement dernier), etc.

- Autres domaines : pierres sculptées, histoire des techniques, techniques de taille de pierre, géologie (éventuellement), calligraphie, histoire de l’écriture.

En bref : les pierres de Melle proposent l’image d’un Moyen Âge qui sait lire et écrire, qui aime jouer sur les formes graphiques, un Moyen Âge cultivé dans une petite ville du premier millénaire, et non pas un Moyen Âge obscur, inculte et pauvre comme on le présente souvent.

Pour participer à un projet pédagogique, contacter :

Vincent DEBIAIS
vincent.debiais@univ-poitiers.fr

Cécile TREFFORT
cecile.treffort@univ-poitiers.fr

Elisabeth NAU
elisabeth.nau@dr8.cnrs.fr

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex