Accueil : Pédagogie - Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 86

article L’élevage des Guppys     -    publié le 29/05/2015

•  Des guppys dans votre aquarium

Le Guppy ou POECILIA RETICULATA poisson originaire de l’Amérique du sud fut amené en Europe au milieu du 19ème siècle.
Il fut longtemps ignoré. Les aquariophiles ne lui portèrent de l’intérêt qu’à partir des années1930.
Ce n’est qu’après de nombreux croisements et mutations qu’il prend les couleurs qui font sa renommée actuelle.
Ces qualités de poisson facile à élever, bon reproducteur et très esthétique font de lui un poisson très prisé par les aquariophiles débutants.

•  Morphologie

On peut trouver le guppy sous plusieurs noms scientifiques (Poecilia reticulata, Lebistes reticulatus) et des noms moins scientifiques (Lebistes, Million Fish).
Ce poisson fait partie de la famille des Poecilidés, dans l’ordre des Cyprinodontiformes, avec les Mollies et les Limias.

Le mâle se distingue de la femelle par sa taille (le mâle fait 3 cm alors que la femelle en fait 5) et par la présence du gonopode à la place de la nageoire anale.
Ressemblant à une petite nageoire repliée sur elle même, cette organe sexuel n’apparaît chez les jeunes que vers l’âge d’un mois et demi. C’est également à cet âge là que leur coloration apparaît ce qui est le signe le plus apparent du dimorphisme sexuel.
Les nageoires caudales sont plus développées chez le mâle que chez la femelle, ce qui en fait sa beauté. Le mâle est plus coloré et plus petit et plus fin que la femelle.
Par sélection, on trouve des femelles de plus en plus colorées.
Malheureusement, c’est au détriment de bien d’autres critères. Elles se reproduisent beaucoup moins bien et vivent en général moins longtemps.

Les mâles ont généralement une nageoire caudale relativement grande et très colorée. Leur corps est lui aussi très coloré.

•  L’élevage

Ce poisson est assez peu exigeant en ce qui concerne la qualité de son eau.
Il sera cependant dans les meilleures conditions dans une eau ayant les caractéristiques suivantes :
22°C à 24°C
6.8 à 7.2 de pH, c’est à dire une eau neutre.

C’est un poisson très sociable qui ne peut, cependant pas être mélangé avec n’importe quel autre poisson, sous peine de se faire attaquer (ce qui entraîne sa mort ou la destruction de sa nageoire caudale). Il s’entend très mal avec les Xiphos, les Barbus, les Scalaires et autres cichlidés. Par contre il fait bon ménage avec les Plattys, les Black Mollys, les Tétras, et beaucoup d’autres.
Etant un poisson très actif, il mange beaucoup, il est d’ailleurs préférable de varier sa nourriture pour le satisfaire au mieux.
Il est friand de Daphnies, d’Artémias, de Vers Tubifex ou de Larves de Moustiques séchées. Il se contente aussi de nourriture achetée dans le commerce sous forme de paillettes.
Vous trouverez les oeufs d’artémias en magasins spécialisés. Il suffit de mettre les oeufs de ces petits crustacés dans de l’eau salée (trois cuillères de sel pour un litre d’eau) oxygénée grâce à un bulleur. Au bout de 15 jours environ, il suffira d’aller à la pêche et d’en nourrir vos guppys.

•  Reproduction

Ce poisson très prolifique est aussi connu sous le nom de "Million fish" en anglais, ce qui veut tout dire ...

Le mâle est toujours très occupé à vouloir s’attirer les bons vouloirs du plus de femelles possibles. Il est fréquent de voir plusieurs mâles faire la cour à ces dernières. Un mâle est dans les meilleures conditions, s’ il est entouré de 3 à 4 femelles. La femelle, une fois fécondée mettra environ une vingtaine de jours à pondre, cependant cette durée est variable en fonction de la température.
Si les poissons sont dans une eau aux alentours de 20°C, la durée s’allongera, et inversement si l’eau est chaude (environ 27°C), la femelle mettra bas plus rapidement.
Il est très difficile de voir quand une femelle va expulser les petits.Il existe pourtant, quelques indices qui permettront de renseigner sur l’approche du moment fatidique.
Une femelle aura par exemple son ventre gonflé et on pourra apercevoir une tâche noire au bas du ventre. Ce qui n’est autre que les yeux des alevins qui commencent à se former.

Elle aura aussi une attitude assez inhabituelle.
La femelle éjecte les alevins tout vivants et prêts à se débrouiller tout seul.
Les guppys sont, en effet, ovovivipares (ils donnent naissance à des petits qui ont incubé dans l’oeuf à l’intérieur du ventre maternel).

Les petits seront nourris avec de la nourriture fine. On peut aussi les transvaser dans un autre aquarium pour éviter qu’ils se fassent dévorer par d’autres poissons.

Une fois les petits dans l’aquarium (une vingtaine par portée environ), il est recommandé de les isoler parce que la femelle risque d’avoir envie d’en avaler quelques-uns ainsi que les autres poissons dans l’aquarium.
Il existe dans le commerce, pour une somme peu élevée, des couveuses spéciales qui rendront de nombreux services.
Cependant, il est préférable de les isoler dans un bac d’une cinquantaine de litres pour leur permettre de se développer en toute tranquillité. Ces nouveaux-nés requièrent une nourriture spéciale durant les 2 semaines qui suivent leur naissance, puis par la suite des paillettes de petite taille et des Nauplies d’Artémia feront très bien l’affaire, jusqu’à l’apparition des couleurs et du sexe de l’individu. Ces derniers n’apparaissant qu’un mois et demi après environ. Leur maturité sexuelle est atteinte aux environs de 3 mois.

Agrandir
• Dans la même rubrique
un article L’élevage des Guppys
un article L’élevage des phasmes
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 86