Accueil : Pédagogie - Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 79

article L’enseignement du calcul à l’école élémentaire     -    publié le 17/12/2010

1 2 3 

L’enseignement du calcul à l’école élémentaire doit prendre en compte trois formes usuelles que sont :

  • le calcul mental,
  • le calcul posé,
  • le calcul instrumenté.

L’apprentissage du calcul est aussi inséparable de la résolution de problèmes qui offre le moyen d’assurer l’appropriation du sens des opérations.

Le calcul mental doit faire l’objet d’une pratique quotidienne.

• I – Les finalités et les objectifs de l’enseignement des mathématiques

« La pratique des mathématiques développe le goût de la recherche et du raisonnement, l’imagination, la rigueur et la précision - des capacités d’abstraction au cycle 3. »

Afin de contribuer à changer l’image des mathématiques et d’améliorer les performances des élèves dans ce domaine, il est particulièrement recommandé « de donner une importance accrue à la résolution de problèmes à partir de situations ouvertes et proches de la réalité et d’insister sur :

  • la nécessité de créer aussi tôt que possible des automatismes en calcul (calcul mental, apprentissage des opérations)
  • la notion de probabilité, d’incertitude,
  • la proportionnalité,
  • les représentations graphiques. »A partir d’un nombre limité de connaissances, se livrer à une véritable activité mathématique : questions, recherches, conclusions, pour permettre à l’élève d’acquérir les savoirs et savoir-faire qui lui seront nécessaires.
  • les mathématiques comme discipline de formation générale : faire réfléchir les élèves à partir de situations concrètes,
  • L’outil mathématique : utiliser les techniques de calcul pour que les élèves comprennent le sens des nombres, leurs possibilités – renforcer la compréhension de certaines propriétés des nombres et des opérations.
  • Les mathématiques comme discipline d’expression : « faire accéder tous les élèves à la maîtrise de la langue française, à l’expression précise et claire à l’oral comme à l’écrit, relève d’abord de l’enseignement du français mais aussi de toutes les disciplines : les mathématiques … » Il est nécessaire de prendre en compte, d’utiliser et d’exploiter les démarches et les stratégies. Prévoir des moments d’explicitation et de synthèse dont l’efficacité est conditionnée par leur entraînement dans des exercices qui contribuent à la mémorisation.
« Précédente  1 2 3  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 79