Accueil : Pédagogie - Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 17

article Enseigner la compréhension en lecture     -    publié le 25/06/2009    mis à jour le 29/06/2009

• Les enjeux de la compréhension en lecture au cycle 3 et son évaluation

« Une fois les problèmes de décodage réglés (et ils ne le sont pas toujours), certains élèves ont encore du mal à comprendre ce qu’ils lisent. L’identification des mots écrits ne suffit donc pas à garantir une bonne compréhension du texte ; encore faut-il que le lecteur soit capable de réaliser deux grands types de réflexion sur leur lecture :

  1. celle qui lui permet de construire la signification des groupes de mots et des phrases qu’il décode.
  2. Celle qui l’amène à construire une représentation mentale de l’ensemble du texte.

Ces différents types de réflexions et stratégies, responsables de la compréhension, définissent autant de sources possibles de difficultés. Celles-ci peuvent en effet toucher :

  • la compréhension du langage, la maîtrise de connaissances linguistiques (lexique, syntaxe de l’écrit…),
  • la capacité à repérer les idées principales d’un texte, à localiser les informations pertinentes, à exploiter ces informations pour répondre aux questions, à résoudre les problèmes posés,
  • la capacité à lier les informations éparses, à comprendre les enchaînements entre les différents éléments du texte pour produire des inférences de liaison,
  • la capacité à faire des liens entre les informations du texte et ses connaissances pour produire des inférences interprétatives.
  • la capacité à comprendre l’organisation globale du texte. » (d’après R. Goigoux, in « Enseigner la compréhension : principes didactiques, exemples de tâches et d’activités »)

• La part de l’oral dans les activités de compréhension

Tout ce qui permet d’approfondir la compréhension du langage oral prépare l’élève à une meilleure compréhension des textes.
Tant que l’élève ne dispose pas d’une capacité d’identification des mots suffisante, l’entraînement à la compréhension doit s’effectuer dans deux directions : oralement pour les textes longs et complexes, en particulier sur des textes de littérature adaptés à l’âge des enfants (la lecture du texte est donnée par l’enseignant), sur l’écrit pour des textes plus courts et ne se référant pas à des connaissances ou à des expériences ignorées des élèves

• Des outils pour conduire des activités, repérer et évaluer les difficultés

Vous trouverez ci-dessous des documents à télécharger sur :

1. un préalable à la lecture compréhension : la part de l’oral dans cet apprentissage,

2. un résumé de ce qu’il nous paraît essentiel de mettre en oeuvre pour amener les enfants à réellement entrer dans la compréhension des textes,

3. un tableau dans lequel sont répertoriées toutes les manfestations de difficultés de compréhension que peuvent rencontrer les élèves, leur analyse et un commentaire pour vous aider à les repérer le plus finement possible.

un document Manifestations des difficultes de lecture en cycle 3 (RTF de 110.8 ko)

Une aide à l’évaluation

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 17