Accueil : Pédagogie - Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 16

article Musiques Métisses     -    publié le 17/02/2011    mis à jour le 20/12/2012

Balafon

En partenariat avec Musiques Métisses, le Musée d’Angoulême, Art Blakey, le CDDP, l’école départementale de musique et la Nef, l’inspection académique de la Charente a proposé à dix classes du département une action qui visait à sensibiliser les élèves aux musiques du monde dans le cadre de la construction d’une culture humaniste.

Le projet est né d’une volonté commune des différents partenaires de coordonner leurs actions auprès des élèves afin de donner du sens et de la cohérence.

Huit écoles concernées :
Aigre, Châteauneuf, Dirac, Nonac, Ranville-Breuillaud, Ruffec, Saint Germain de Montbron et Villefagnan.

Déroulement du projet :

• Premier temps fort : de la pratique sensible à la vitrine du musée

Les élèves de chaque classe ont bénéficié d’un atelier de pratique sur le geste sonore, atelier mené par un musicien dumiste de l’école départementale de musique en concertation avec les CPEM. Différentes propositions de situations d’apprentissage ont servi alors de support pour une exploitation en classe suivie par les enseignants.

- Voir l’article "Du geste sonore à l’écoute de musiques du monde"

A la suite de cet atelier, deux musiciens, par l’intermédiaire de l’association Art Blakey, Emile Biayenda et Issa Dakuyo, ont présenté aux élèves des instruments de musique traditionnels et ont joué avec eux.

un document Issa à Nonac (Flash Video de 2.4 Mo)
Issa à Nonac (Flash Video de 2.4 Mo)

Enfin, les élèves ont découvert une exposition préparée par le musée d’Angoulême et installée dans leur commune pendant une semaine. Trois vitrines comportaient des instruments d’Afrique et de l’Océan Indien, issus de la collection du musée.

Cette première rencontre sensible a servi de support à l’exploitation en classe par les enseignants. Des ateliers de pratique à l’écoute de musiques du monde en passant par des repères géographiques et culturels ont préparé les élèves au second temps fort.

• Deuxième temps fort : de la pratique sensible à l’écoute en concert

Au cours de ce deuxième temps fort, les musiciens de l’EDM, en concertation avec les enseignants, ont mis en oeuvre un autre atelier de pratique. Il s’agissait de valoriser et de prolonger les apprentissages réalisés par les élèves dans la classe.

Enfin, Chaque classe a rencontré un des groupes programmés dans le cadre du festival Musiques Métisses. Cette année Les Griots de Kossi du Burkina Faso, Christine Salem de la Réunion ou Naïnako de Madagascar.

- Voir le site Musiques Métisses

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 16