Accueil : Pédagogie - Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 16
Accueil >> Enseigner >> EPS >> La page EPS des directeurs >> Enseigner...

article Enseigner la natation : ce que doit savoir le directeur     -    publié le 09/07/2018

• La fiche Mémo à imprimer

• Enjeux

Assurer la continuité des apprentissages en natation : « L’acquisition des compétences en natation se fait sous la responsabilité des enseignants dans le respect des consignes de sécurité. » La circulaire du 22-8-2017 actualise les conditions d’enseignement de la natation à l’école. L’enseignement s’organise dans un continuum :

  • Dès le cycle 1 : Jeux de découverte et d’exploration du milieu aquatique pour permettre aux élèves d’agir en confiance et en sécurité et construire de nouveaux équilibres (se déplacer, s’immerger, se laisser flotter, etc.)
  • Au cycle 2, validation des attendus de fin de cycle : « se déplacer dans l’eau sur une quinzaine de mètres sans appui et après un temps d’immersion » et si possible, validation du Certificat d’Aisance Aquatique avec ou sans gilet de sauvetage.
  • L’objectif visé est l’obtention de l’Attestation Scolaire de Savoir Nager pour tous les élèves au cours du cycle 3.

• Références réglementaires

Circulaire N°2017-127 du 22-8-2017 (BOEN n° 34 du 12-10-17)

  • Précisions sur les intervenants possibles et la démarche pédagogique conseillée (annexes 1 et 2 de la circulaire)
  • Attestations officielles : Certificat d’Aisance Aquatique (CAA) et Attestation Scolaire de Savoir Nager (ASSN)
  • Pour l’accès aux activités nautiques :
    • CAA avec ou sans gilet de sauvetage validé par l’enseignant de la classe pendant un cycle d’apprentissage de préférence (Annexe 4 de la circulaire du 22-8-17)
    • ASSN validée au cycle 3 par l’enseignant de la classe et le professionnel intervenant sur le cycle d’apprentissage. (Article A322-3-1 code du Sport - Annexe 3 de la circulaire du 22-8-17)
  • Concernant les intervenants extérieurs, se reporter au décret n°2017-766 du 6-10-2017 et à la circulaire interministérielle n°2017-116 du 6-10-2017

• Mise en œuvre

  • Aspects pédagogiques : Sur la scolarité, il convient de prévoir 3 à 4 séquences d’apprentissage (de 10 à 12 séances). La fréquence, la durée des séances et le temps d’activité dans l’eau sont des éléments déterminants pour assurer la qualité des apprentissages. Une séance hebdomadaire est un seuil minimal ; 2 à 4 séances par semaine (voire un stage sur plusieurs jours) peuvent répondre efficacement à des contraintes particulières (ex. : actions de soutien et de mise à niveau). Chaque séance doit correspondre à une durée optimale de 30 à 40 minutes de pratique effective. Évolution dans l’eau : 4m2 par élève.
  • Taux d’encadrement : Pour une classe de 20 à 30 élèves : En maternelle : 3 encadrants dont l’enseignant - En élémentaire (sans maternelle) : 2 encadrants dont l’enseignant.
  • Partenariats : Une convention établie entre la DSDEN et le propriétaire de la piscine fixe les conditions de mise à disposition des bassins et des personnels. Elle définit les modalités de concertation sur le projet pédagogique en direction des scolaires (progressions, aménagements de bassins, évaluations…), ainsi que l’organisation des programmations.
    • Cas des bassins d’été : De la même façon, la fréquentation scolaire doit être organisée en amont par une concertation initiée par le ou la CPC EPS

• Points de vigilance

  • Programmation des classes : L’école fixe des priorités en fonction de projets récurrents inscrits dans la programmation EPS. Exemple : Un cycle de voile est prévu en CM2, le cycle de Natation sera programmé au CM1.
  • Diagnostic de territoire : Chaque école est située dans un contexte spécifique conditionné par :
    • Les possibilités d’accès à un bassin couvert si possible, voire bassin d’été ;
    • Les pratiques familiales autour de la natation : pratique ou non en dehors de l’école ;
    • Les usages locaux autour de la pratique physique et sportive en général.
  • Natation au cycle 3 : Le cycle 3 offre de nouvelles opportunités : dans le cadre d’un projet Ecole / Collège, élaboré pour le Cycle 3, les professeurs d’EPS peuvent co-intervenir sur des groupes d’élèves de CM.  Un dispositif hors temps scolaire « J’apprends à nager » est proposé aux familles pendant les vacances scolaires. Financé par le ministère des Sports, il est mis en œuvre par le comité départemental de natation (renseignements dans les piscines) Un second dispositif, le « Pass Natation » est proposé par le Conseil départemental de la Charente. Soumis à conditions de ressources, le dossier est instruit par les assistantes sociales.
Agrandir
• Dans la même rubrique
un article Enseigner la natation : ce que doit savoir le directeur
un article Faire un projet de sortie scolaire un article Agrément des intervenants extérieurs
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 16