« D’Arabie en arabesques » publié le 18/10/2011  - mis à jour le 17/11/2011

Croiser les regards disciplinaires sur les débuts de l’islam et l’art islamique.

Le rythme de la ville arabe

Les foules urbaines sont directement influencées par les principes socioreligieux, appliqués avec des rigueurs différentes selon les pays du monde musulman. Citons par exemple la prière du vendredi, les périodes du Ramadan, modifiant profondément la vie, la circulation, les heures de pointe urbaines, les appels à la prière répétés plusieurs fois par jour depuis les haut-parleurs des minarets, la ségrégation fréquente des sexes en certains lieux publics et, de ce fait, l’importance des foules masculines dans les rues, avec des exceptions selon les emplacements, les heures de la journée, les villes.

La maison
Le monde arabe est très vaste, cependant deux principes sont à la base de l’architecture de la maison : c’est un lieu clos (d’où le respect pour l’intimité) et à l’intérieur même de la maison : la femme y est séparée du reste de la famille.
La maison se développe en général autour d’une cour, et sur plusieurs étages.
La cour a un plan rectangulaire ou carré et dans les demeures les plus riches, le dallage en pierre est embelli de plantes et de fontaines. C’est la façade donnant sur la cour qui constitue la véritable façade, car le mur externe de la maison est juste une surface lisse percée d’une porte d’entrée. Souvent, depuis la porte d’entrée, il y a un vestibule comme un grand couloir, autour duquel s’ouvrent les pièces réservées aux hommes et aux hôtes. Alors que le harem, zone réservée aux femmes, est situé dans la partie la plus cachée ou dans un édifice à part. Les pièces n’ont pas une fonction bien précise. Elles peuvent être des chambres à coucher comme des salles à manger, d’où la nécessité d’un mobilier très léger (coffres, nattes, tapis, coussins). Des zones de la maison étaient plus adaptées à certaines heures de la journée ou saisons. La recherche de la température idéale poussait à la construction de couloirs internes de passage de la cour à la terrasse ou des salles d’été à celles d’hiver.

L’art islamique sous toutes ses formes

Des arabesques dans le bois, le stuc ou la céramique

Les arabesques (Word de 542 ko)

« D’Arabie en arabesques »

Les tapis, les ivoires, les miniatures…

Le tapis (Word de 377.5 ko)

« D’Arabie en arabesques »

 

Activité Education musicale : connaitre les instruments de la musique arabe

LA musique arabe et ses instruments (Word de 132 ko)

« D’Arabie en arabesques »

Pour en savoir plus :

  • Découvrez sur le portail du monde arabe1 l’excellence de la science arabe qui a assimilé l’héritage philosophique et scientifique grec. Les Arabes ont fait faire de grands progrès aux mathématiques, à la physique et à l’astronomie en introduisant la numérotation indienne et les géographes et médecins arabes ont apporté une énorme contribution au patrimoine culturel de l’humanité.
  • Visitez le site de l’Unesco et cherchez entre Espagne et Maroc les patrimoines qui ont été cités dans ce synopsis.