Les colporteurs publié le 06/06/2019

Une expérience inédite d'approche des œuvre

Mise en place d’un dispositif expérimental

Les colporteurs 

Une nouvelle médiation avec et par les étudiants du lycée Marguerite de Valois à Angoulême

photo_article

Les élèves de seconde partagent leurs impressions et déductions concernant l’œuvre de Régis Fabre avec les élèves d’une classe de terminale.

En 2019 le FRAC Poitou-Charentes propose aux élèves et enseignants du Lycée Marguerite de Valois d’expérimenter un nouveau dispositif de diffusion et de médiation déléguée inspiré du métier ancien de colporteur.

Présentation du dispositif

Jadis dans nos contrées et encore de nos jours dans certaines régions du monde, le colporteur, commerçant ambulant, transporte avec lui des marchandises par les bourgs et les villages jusque dans les territoires les plus isolés. Rendant accessibles petits ustensiles, lunettes, imagerie, almanachs, articles de mercerie là où l’offre fait défaut, il véhicule aussi, de communautés en communautés, les nouvelles et informations glanées le long de son périple.
Les colporteurs est ainsi pensé comme une évolution du dispositif Une heure – Une œuvre qui voit le médiateur du FRAC animer une séance d’échanges autour d’une œuvre de la collection apportée et remportée par eux.

Avec Les colporteurs, le FRAC souhaite augmenter l’effet de la présence de l’œuvre apportée dans un contexte spécifique tout en reconnaissant la capacité des personnes et collectifs à intégrer, enrichir, transmettre et susciter une pensée de l’œuvre et par l’œuvre.
Dans le cas d’un partenariat avec le Lycée Marguerite de Valois, la médiatrice a choisi avec l’enseignante une œuvre de la collection. ; à l’instar d’Une heure – Une œuvre.

Le principe du colportage est d’impliquer les élèves dans la médiation de l’œuvre auprès de leurs camarades d’autres classes. L ’objectif étant de faire recueillir des éléments de perception et d’analyse afin d’enrichir le registre de l’interprétation de l’œuvre.

thumbnail_fabre_enterlude

L’œuvre choisie est une impression numérique de Régis Fabre de 2010 "Enterlude" Extrait de la série "Les choses vues" 63cm x 48cm, collections du FRAC Poitou-Charentes

Mise en œuvre du dispositif

  • Séance 1
    Dans un premier temps la médiatrice apporte l’œuvre au lycée et anime une séance d’échanges au sein d’un groupe-classe. Deux médiateurs seront désignés et deux élèves « secrétaires de séance » seront chargés de prendre en notes les réflexions des élèves et le informations données par l’intervenante.
    Au cours suivant, encadré par l’enseignante, les notes prises par les 2 élèves secrétaires de séance seront relues et synthétisées dans un livret :" le registre de pensées de l’œuvre".

A l’issue de la séance 1, l’œuvre est installée dans l’espace d’exposition (« Le bocal ») du lycée, et y demeurera environ quatre semaines.

  • Séance 2
    Les élèves médiateurs désignés à la première séance prennent en charge la médiation de l’œuvre pour la 2ème classe.
    Ils remettent le "registre de pensées" aux secrétaires désignés en début de deuxième séance.
    De même au cours suivant, encadré par l’enseignant concerné, une synthèse des propos recueillis durant la séance 2 est reportée sur le "registre de pensées" qui sera transmis par les médiateurs aux secrétaires de séance de la séance 3
  • Séance 3
    Même déroulement ainsi que pour la séance 4

A l’issue de cette dernière séance la médiatrice revient dans l’établissement, récupère l’œuvre et le "registre de pensées" dont les développements collectés viennent enrichir la documentation publique de l’œuvre.

Bilan

Les élèves ont découvert, transmis, relaté dans cette expérience inédite la lecture active d’une œuvre originale , le dispositif favorise la curiosité de jeunes qui n’ont pas toujours choisi des options artistiques.
L’originalité du procédé a suscité l’intérêt et l’implication des étudiants des différents niveaux concernés et incité les enseignants à s’engager dans le dispositif lors d’une prochaine session.

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Alayne Gisbert

Partager

   

Dans la même rubrique

 Les colporteurs