Stage Égalité des chances à l’École du Louvre: Journée des Professeurs publié le 05/02/2018

La régie des œuvres par Odile Michel (chef du service de régie des œuvres au musée Orsay)

Le métier de régisseur est méconnu. Il permet le déploiement d’installations muséographiques et scénographiques. C’est un travail de logistique important qui se déroule dans les coulisses des musées. Il s’agit de tout rendre possible et de résoudre tous les problèmes que pose l’exposition permanente ou temporaire d’œuvres.
Les missions de ce métier sont définies par une fiche ROM. Il s’est développé dans le cadre du Musée National d’Art Moderne, au sein du centre Pompidou.
Son développement a d’abord été empirique et pragmatique. Depuis 1997, il existe une association française des régisseurs d’oeuvres d’arts (AFROA).
Un concours de la fonction publique a été institué en 1999. Il débouche sur deux types de recrutement vers la fonction publique territoriale, ou vers des fondations privées comme Hermès, LVMH, YSL…
L’École du Louvre propose un diplôme de master Régie des œuvres.
Un régisseur remplit deux missions principales :

  • La première concerne les collections. Il s’agit s’assurer les mouvements internes d’une collection, du suivi de la restauration dans son processus, d’une réflexion sur la gestion matérielle des œuvres, de la conservation préventive, du conditionnement, de l’évaluation des risques, des chantiers de collections, des projets architecturaux et scénographiques.
  • La seconde mission est la régie des prêts. Elle est relative à la visibilité de l’institution hors les murs, la vérification du respect des manipulations, de la préservation, de la prévention, de l’exposition des œuvres, de l’intégrité des œuvres après le transport. C’est un métier qui consiste à gérer des crises avec pour objectif unique le retour à la normale.

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Patrick Sembel

Partager