Accueil : Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique

article Inégalités devant les risques en géographie et éducation civique 5ème     -    publié le 26/06/2011    mis à jour le 04/07/2011

5ème programme 2009 - Activité pédagogique

La Faute sur mer par le Géoportail

• Cadre de l’activité

Cette séquence étudie deux catastrophes d’intensité et de caractère différents, dans un pays du Nord et un pays du Sud.
Le choix a été fait de prendre l’exemple de la tempête Xynthia que les élèves connaissent étant donné la proximité géographique et de le comparer avec le tsunami indonésien.
L’intérêt est d’accrocher les élèves dès le départ et de faire facilement le lien avec la séquence d’éducation civique sur la gestion des risques avec l’étude d’un article du journal Ouest France détaillant le plan communal de sauvegarde (PCS) de la Faute-sur-Mer, mis en place suite à la tempête.

• Déroulement de la séquence

- 1ère séance

Etude de cas des deux catastrophes en deux groupes puis mutualisation des réponses dans un tableau

un document Document élève sur Xynthia (OpenDocument Text de 464 ko)
un document Document élève sur le tsunami (OpenDocument Text de 355.3 ko)

- 2ème séance

Etude d’un texte d’Yvette VEYRET pour définir la notion de vulnérabilité puis comparer les conséquences entre pays du Nord et pays du Sud

- 3ème séance

Education civique : Etude de l’article Ouest France

- 4ème séance

Evaluation : sur le séisme au japon


Une progression de la séquence consacrée aux inégalités face aux risques et à l’éducation civique a été jointe à cet article.
Nous avons ici un exemple de séquence élaborée dans un cadre de mutualisation, mais avec une mise en oeuvre différente selon l’enseignant.

Vous trouverez dans cette progression, les différentes séances de la séquence, les références aux documents étudiés, les activités réalisées par les élèves, ainsi que les objectifs de chaque séance (mots clés, repères géographiques, capacités et compétences sollicitées).

Les trois premières heures sont consacrées aux études de cas et à la mise en perspective, la quatrième heure traite la partie d’éducation civique , et la cinquième heure est réservée à l’évaluation.

Eric Daniel, professeur au Collège René Caillié de Mauzé-sur-le-Mignon.

Youssef Eloukbani, professeur au Collège de la Trézence à Loulay.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex