Accueil : Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique

article En mémoire des camps     -    publié le 14/11/2008    mis à jour le 17/11/2008

Recueil du vécu d’un deux-sévrien

Maurice Monfort a été après la défaite de 1940 ballotté entre la Région parisienne, la Bretagne sa région d’origine et le Coulongeois. Il revient à Paris, mais en 1942, il doit partir pour la "relève" dans la région de Nuremberg.
Ayant manifesté sa joie après Stalingrad, il est emprisonné puis déporté à Dachau. Il y subit des mauvais traitements et y rencontre Edmond Michelet, résistant et futur ministre du général De Gaulle.
Début 1944, il est envoyé dans les camps de Gross Rosen en Pologne puis de Reichnau en Tchécoslovaquie pour travailler en usine.
Libéré par les Russes au début de 1945, il est soigné à Prague avant de rejoindre la France en juin. Revenant à Coulonges pour se ressourcer, il s’y marie en 1946.

Ce témoignage1 a été recueilli par Maryline Renaud2.
Il montre bien comment de simples personnes ont été prises dans les tenailles des événements et ont connu des événements tragiques.

Ce témoignage peut-être exploité en classes de 3ème et de 1ère pour appuyer les cours.

Pour des problèmes de droits à l’image, les photos n’ont pas été incluses à la version en ligne. Les personnes intéressées par un exemplaire écrit du témoignage peuvent se renseigner à la mairie de Coulonges3 en sachant que le tirage est limité.

(1) M. Maurice Monfort et Mme. Maryline Renaud ont donné l’autorisation de diffuser le texte de ce témoignage « En mémoire des camps » sur le site « Odyssée » pour les professeurs d’histoire et géographie.

(2) qui a déjà travaillé sur celui de M Ropiquet

(3) 79160 Coulonges/Autize, tél : 0549061072

- Document joint
un document Memoire des camps. (PDF de 191.6 ko)

Témoignage de maurice Monfort par Maryline Renaud

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex