Accueil : Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique
Accueil >> L’histgeobo...

article L’histgeobox     -    publié le 24/04/2018

collège/lycée- site-TICE

Depuis maintenant dix ans, ce blog collectif (animé par 5 professeurs d’histoire-géographie en collège et lycée : Véronique Servat, Étienne Augris, Jean-Christophe Diedrich, Emmanuel Grange et Julien Blottière) propose une sélection de chansons/musiques abordées au prisme de l’histoire-géographie.

blog

Le principe des notices est toujours le même. L’écoute de la chanson s’accompagne des paroles, d’une présentation de l’auteur/interprète, enfin de l’étude en elle-même du morceau dans une perspective historique ou géographique.

La chanson est non seulement envisagée comme une illustration possible, mais aussi un document d’étude à part entière, au même titre qu’un texte ou un document iconographique.

Outils de légitimation et de propagande pour les pouvoirs en place (Maréchal nous voilà, "Horst Wessel Lied", "Faccetta nera", "Die Partei hat immer recht"), la chanson peut représenter parfois aussi une puissante forme de contestation.
Son interprétation lors des manifestations ou des épisodes révolutionnaires galvanise les protagonistes ("I-feel-like-I’m-Fixin-to-die-rag", Grandola vila morena ). Entonnée en chœur, elle permet de souder les troupes et, pour un temps au moins, d’oublier la peur comme le suggère Martin Luther King dans un passage de son autobiographie consacré aux freedom songs :

" Dans un certain sens, ces hymnes à la liberté sont l’âme du mouvement [des droits civiques]. [...] Ces chants nous ont soudés les uns aux autres, ils nous ont donné du courage à tous, ensemble, ils nous ont incités à marcher ensemble. Ainsi, nous avons senti que nous pourrions aller au-devant de n’importe quelle Gestapo."

Une chanson est aussi le reflet de son époque. Ses conditions et son contexte d’élaboration, de diffusion, de réception ont du sens. Les chansons coloniales ("Bou Dou Ba Da Bouh", "la Tonkinoise") ou encore "la chanson de Craonne" reflètent ou contribuent à forger les représentations de leur temps.

Sans négliger la fonction récréative de la musique, nous avons pris le parti d’insister sur les paroles des chansons qui permettent d’aborder des lieux ("New York", "Detroit","Royan") ou des événements passés ("Comme toi", "L’Affiche rouge", "Le papier d’Arménie") avec justesse, sensibilité ou poésie.

L’histgeobox rassemble à ce jour plus de 360 morceaux.
L’éclectisme est de mise tant du point des vue des interprètes (de Michel Sardou à Chico Buarque) que des genres musicaux (complainte, rock, rap, reggae, soul, jazz, blues, folk, chanson).
Aussi, un index par interprètes et genres musicaux, ainsi qu’un classement thématique des morceaux, permettent de se repérer plus facilement sur le site.

En espérant avoir suscité votre curiosité, nous vous souhaitons une bonne visite de l’histgeobox.

• Classement thématique

un document L’histgeobox : classement thématique (PDF de 239.2 ko)

L’histgeobox : sélection de chansons/musiques abordées au prisme de l’histoire-géographie.

Index par interprètes et genres musicaux :

un document L’histgeobox : artistes et genres musicaux (PDF de 219.4 ko)

L’histgeobox : sélection de chansons/musiques abordées au prisme de l’histoire-géographie.

Agrandir
Partager
Twitter  Facebook   Envoyer à un ami
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex