Accueil : Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique

article Habiter la ville : tâche complexe autour des paysages urbains avec Google images     -    publié le 12/01/2014

Sixième, activité pédagogique, TICE

• Habiter la ville : objectifs du programme de géographie 6ème et risques de confusion à surmonter.

La troisième partie du programme de géographie de sixième met l’accent sur l’étude de paysages urbains, autour de deux villes choisies dans deux aires culturelles différentes. Concrètement, dans l’analyse d’un paysage, les élèves doivent être capables de mobiliser un vocabulaire spécifique, parfois nouveau pour eux ou peu maîtrisé.

Comment aider les élèves à être à l’aise avec quelques repères simples à propos des aires culturelles, des différents niveaux de développement, tout en enrichissant leur maîtrise du vocabulaire géographique ? La réponse n’est pas simple tant l’hétérogénéité peut rester longtemps importante dans les classes de sixième (en termes de rythme, de capacité à prendre des initiatives, de méthodes etc.). Le manque de repères spatiaux de certains élèves accentue parfois les écarts.
Enfin, les mégapoles de pays en voie de développement ayant certaines caractéristiques des mégapoles des pays riches, de nouvelles confusions peuvent légitimement surgir...Le programme, d’ailleurs, invite à dégager des différentes études de cas des caractéristiques communes et des éléments de différenciation.
L’exercice suivant se donne pour objectif d’aider les élèves à éviter tout naufrage cognitif autour du domaine 1 de la Compétence 5 : avoir des connaissances et repères relevant de l’espace.

• Une tâche complexe....très simple, pour viser l’essentiel, en 3 étapes.

L’objectif de l’activité proposée ici vise à faire construire et consolider des repères simples mais cohérents chez les élèves. Elle intervient en fin d’étude sur le chapitre, après que les élèves ont étudié en classe différents paysages de villes et commencé à construire des connaissances précises sur ce thème : ces connaissances sont les prérequis nécessaires pour se lancer dans la tâche complexe.
Afin de proposer l’activité tout en respectant la programmation, aucune évaluation sommative de grande ampleur ne sera proposée : au lieu de cela, un simple test de connaissances sera donné, afin de vérifier la bonne mémorisation des connaissances essentielles du chapitre.

- Première étape :

Un premier travail de recherches sur Google images divise la classe en deux groupes.

  • Un premier groupe d’enquêteurs travaille sur les mégapoles de pays riches (cela n’est pas clairement dit, afin de laisser les élèves en principe le déduire). La consigne est simple : sélectionner deux images, pour chacune des villes concernées par l’étude, qui permettent de prouver que ces villes sont toutes "modernes, riches et puissantes".
  • Le deuxième groupe d’enquêteurs travaillent sur les mégapoles de pays en voie de développement (là encore, aucune précision n’est faite sur ce point). La consigne est également simple : sélectionner deux images, pour chacune des villes concernées par l’étude, qui permettent de prouver que ces villes sont toutes "modernes, riches mais avec aussi beaucoup de grande pauvreté".

Ce qui est attendu, concerne tout d’abord la capacité des élèves à mobiliser le vocabulaire disciplinaire dans le moteur de recherches et/ou dans l’analyse des paysages proposés par Google, afin d’en déduire l’intérêt et donc la pertinence : quartier des affaires, gratte-ciel, bidonvilles etc.
Pour permettre à tous les élèves de se consacrer aisément à ce travail de recherches, aucune rédaction n’est demandée : les élèves doivent simplement choisir des paysages et les positionner sur une feuille de traitement de texte.
Les élèves plutôt fragiles sont positionnés sur le travail d’enquêteurs du groupe 1, concernant les mégapoles de pays riches.
Une initiation à l’outil informatique (Compétence 4, domaines 1 et 3) est parallèlement proposée : les élèves doivent "enregistrer sous" les images sélectionnées, puis les "insérer" et enfin les "légender".

- Deuxième étape :

A la moitié du temps les groupes changent : les enquêteurs du groupe 1 échangent leur place avec des enquêteurs du groupe 2. Chaque groupe a donc le loisir de découvrir et d’évaluer le travail réalisé par d’autres. Ce qui n’est pas terminé peut l’être, des modifications peuvent aussi être réalisées si nécessaire. Le professeur peut également proposer une nouvelle liste de villes à analyser, à la suite du travail déjà produit.

- Troisième étape :

La séance suivante, en classe, de nouveaux binômes sont créés, regroupant à chaque fois un enquêteur du groupe 1 et un enquêteur du groupe 2. Ensemble, ils doivent corriger 5 affirmations à propos des mégapoles.
Ce qui est attendu des élèves fragiles, c’est qu’ils corrigent de façon pertinente ces phrases. Pour les élèves plus forts, il est possible d’augmenter les exigences, en demandant davantage d’explications, une liste élargie de précisions, une maîtrise rigoureuse de l’expression écrite etc.

- Document joint
un document Enquête sur les mégapoles (PDF de 339.3 ko)

Tâche complexe en trois étapes, à partir d’une recherche sur Google images

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex