Accueil : Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique

article Actualités culturelles en Charente Maritime     -    publié le 03/07/2012

Extrait affiche exposition André Giroud

• A La Rochelle

"Les Archives font du cinéma
Hommage au cinéaste amateur rochelais André Giroud ( 1904-1990)
Acte II
"
Exposition - Projection aux Archives départementales du 2 juillet au 30 septembre 2012

Les Archives départementales conservent toute l’œuvre filmée du cinéaste amateur André Giroud (1904 - 1990), grâce au don effectué par ses enfants. Lors d’une ciné - conférence le 20 mars 2012, quatre films avaient été projetés, mais avec cette exposition, c’est environ huit heures de films que le public peut découvrir en continu, des premières images tournées à l’exposition universelle de 1937 au dernier grand film réalisé avec Jacques Judde en 1967, Le Grand siècle rochelais. Beaucoup de ces films évoquent des aspects révolus de la vie dans les îles charentaises ou dans les quartiers de la Rochelle, La Ville en bois, les chantiers navals de la Tour de la Lanterne, le port de la Pallice en 1950. Ces images nous ramènent au temps des petits métiers des rues, de la pêche à bord des bateaux à voiles, des labours avec des bœufs attelés…

André Giroud a conçu de véritables scénarios pour des films historiques comme La retraite oubliée qui raconte l’attente à Brouage de Marie Mancini, film réalisé avec la complicité de Jacques Grasswill ou encore La vraie histoire du Siège de la Rochelle, réalisé avec Guy Breton. Il mettait également sa famille en scène, par exemple à l’occasion de Noël, pour des petits films espiègles où il expérimentait des « trucs » d’animation.

Grâce aux prêts des enfants d’André Giroud, du Caméra club rochelais et du collectionneur Vincent Martin, la caméra Paillard-Bolex d’André Giroud, son projecteur tri-film Heurtier, ainsi qu’un ensemble de photographies et de documents aident à mettre en lumière la personnalité d’André Giroud, sa conception du cinéma, mais également son rôle dans l’évolution du cinéma amateur à La Rochelle, notamment dans le cadre du Caméra club rochelais qu’il a fondé en 1947 avec d’autres passionnés d’images.

Entrée libre le lundi de 10h à 17h30 et du mardi au vendredi de 9h à 17h30

 

• A La Rochelle

affiche conférence A Gautier

Conférence "Les résistances des esclaves aux Antilles françaises" par Arlette GAUTIER, professeure de sociologie à l’Université de Brest, mardi 22 mai 2012 à 18h15, aux Archives départementales Site La Rochelle (35, rue F.-de-Vaux-de-Foletier)

Résumé de l’intervention :

Dépossédés de leur statut d’être humain et soumis à un état de terreur permanente, les esclaves antillais n’en ont pas moins combattu contre l’esclavage dès que le contrôle se desserrait. Ces résistances ont pris des formes diverses, allant du suicide (se soustrayant ainsi comme propriété à leur maître) aux rebellions armées. Cette conférence présentera d’abord les diverses oppositions à l’esclavage en fonction des lieux et des périodes puis s’interrogera sur la place respective des femmes et des hommes. On se demandera ainsi s’il est vrai que les femmes ont moins résisté, si elles ont été oubliées ou si leur opposition a pris d’autres formes et l’on cherchera alors à comprendre pourquoi. Pour cela nous nous appuierons sur l’étude des listes d’esclaves dans les minutes notariales où sont consignées les marronnages (fuites) ainsi que sur plaintes d’esclaves ou des récits de l’époque.

 

Exposition sur les graffitis anciens à Jonzac

• A Jonzac

Exposition "Les graffiti anciens de Brouages à Moings", du 30 avril au 31 août 2012, sur le site des Archives départementales de la Charente maritime (81-83, rue Sadi Carnot)

 

• A La Rochelle

  • Conférence "Le Présidial de La Rochelle au XVIIIe siècle Un corps entre tradition et vanités" par Arnaud JAULIN, docteur en droit, mardi 17 avril 2012 aux Archives départementales de La Rochelle
conf

Résumé de l’intervention :

Créés en 1552 pour diminuer le délai des procès et l’influence des parlements, les présidiaux contribuent au renforcement de la justice du roi. Outre la création de nouvelles charges, expédient financier pour la monarchie, leur institution participe à un objectif religieux. Le présidial occupe une place première dans le paysage judiciaire et politique rochelais sous l’Ancien Régime tant il faut redire la place du roi dans cette petite République commerçante et huguenote, par trop indépendante, plus tard dominée économiquement par ceux du négoce.
Il est un organe royal de régulation sociale d’ailleurs très impliqué dans la lutte contre les protestants et l’encadrement des activités de la ville. Mais il est aussi un corps politique et social, désireux d’autonomie, se structurant à la manière d’une oligarchie parlementaire de province. Au-delà de la notabilité, les officiers cherchent à s’élever dans la hiérarchie sociale, notamment vers la noblesse. Enfin, la compagnie développe une sociabilité audacieuse, très investie dans la vie intellectuelle et philanthropique de la cité.

 

• A Royan

Affiche expo G Gillet Royan
  • « Guillaume Gillet, architecte des Trente Glorieuses » : Exposition au musée de Royan du 26 mars au 21 juin 2012
Guillaume Gillet (1912-1987) est l’un des architectes les plus représentatifs des Trente Glorieuses. Faire connaissance avec son œuvre, c’est mesurer l’abondance de la production architecturale de cette époque et l’ambition des programmes. C’est aussi se remémorer l’enthousiasme de ces décennies qui, de 1945 à 1975, connaissent une croissance inégalée.


Pour en savoir plus : le site du CMPC

 

• A Saint Pierre d’Oléron

Révolution littorale st Pierre d'Oléron

« [R]évolution littorale » : Exposition au Musée de l’île d’Oléron du 20 octobre 2011 au 07 octobre 2012

Les 15 000 dernières années ont vu la genèse des paysages actuels, sous l’influence de facteurs naturels tels que les variations du climat et les marées. L’homme joue également un rôle important dans la formation et l’évolution des paysages littoraux : hier, en stabilisant les massifs dunaires et en conquérant les marais pour les activités salicoles puis ostréicoles...


pour en savoir plus : le site du CMPC

 

• A Saint Jean d’Angély

Chacun sa part St Jean d'Angély

« Chacun sa part : histoires industrielles et commerciales en Vals de Saintonge » : Exposition au musée de St Jean D’Angély du 19 novembre 2011 au 2 septembre 2012.

Découvrez ou re-découvrez l’histoire des industries et des commerces des communes en Vals de Saintonge. Retrouvez ces enseignes et ces activités qui ont fait la renommée du territoire : la biscuiterie Brossard, le commerce du cognac, les usines de chaussures, les laiteries, l’industrie du bois et les boutiques des rues commerçantes...


pour en savoir plus : le site du CMPC1

 

• A Saintes

Le Service Médiation du Patrimoine de Saintes (Musées et Patrimoine bâti) de l’Atelier du Patrimoine de Saintonge propose des activités d’accompagnement de projet pédagogique :

Bannière du site de l'Atelier du Patrimoine de Saintonge

 

• A La Rochelle et Jonzac

Aux Archives départementales

- site de La Rochelle

- Conférence : mardi 11 octobre à 18 h 15
La guerre navale sur le littoral charentais au cours des siècles
par Gérard BLIER, agrégé de l’Université

- Exposition : prolongation jusqu’au 28 octobre 2011 de l’exposition Désirs d’océan - Voyage dans les affiches des Archives départementales

Les 90 affiches à découvrir dans l’exposition, choisies parmi les collections des Archives départementales évoquent ce que l’océan représente pour l’homme comme source de bienfaits et de plaisirs, de rêves de voyage et d’aventure, et comme objet de récits et de créations littéraire et artistique. Les plus spectaculaires sont celles des Compagnies de chemin de fer de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle et les plus porteuses de rêve celles qui évoquent les grandes courses au large ou les navigations à bord des cargos et des paquebots. Tout au long du parcours, des citations d’auteurs connus accompagnent ce choix d’affiches dont la plus ancienne est une ordonnance de l’Amirauté de La Rochelle de 1726 et la plus récente une invitation à écouter Isabelle Autissier dans une bibliothèque de La Rochelle le 23 mars 2011.


Entrée libre et gratuite : le lundi de 10h à 17h30, du mardi au vendredi de 9h à 17h30

- site de Jonzac

- Conférence mardi 18 octobre à 18 h 30
La Saintonge médiévale à l’heure anglaise (1152-1453)
par Alain PAUL, conservateur honoraire du patrimoine

- Exposition : prolongation jusqu’au 18 novembre 2011 de l’exposition Les architectes saintongeais et leurs archives
L’exemple de la famille Ollivier (1890-1995)

L’exposition propose de découvrir le fonds des archives de la famille Ollivier, architectes de père en fils, et de parcourir ainsi le XXe siècle, de 1890 à 1995, dans le sud-Saintonge.
Jules, Maurice et Maurice-Jules apparaissent comme des hommes de passion, en témoigne la grande variété de leurs œuvres.
L’exposition dévoile les réalisations les plus caractéristiques de ce fonds riche de quelques 6000 plans. Les archives personnelles et professionnelles de la famille complètent également cette rétrospective.
De la monumentale Caisse d’Épargne aux stades municipaux, des nombreux monuments aux morts aux mairies-écoles implantées en milieu rural, cette véritable dynastie aura marqué durablement le paysage jonzacais.


Entrée libre et gratuite du lundi au vendredi de 13h30 à 17h.
Visite commentée tous les mercredis à 15h.

Pour tout renseignement :

- Archives départementales - 35 rue François-de-Vaux-de-Foletier - 17042 LA ROCHELLE cedex 1
Renseignements : 05 46 45 17 77 ou archives@cg17.fr ou le site du Conseil général de Charente maritime

- Archives départementales - 81-83 rue Sadi Carnot - 17500 JONZAC
Renseignements : 05 46 48 91 13 ou archivesjonzac@cg17.fr ou le site du Conseil général de Charente maritime

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex