Accueil : Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique

article Témoignage sur l’appropriation de la progression des apprentissages en HGEC     -    publié le 18/09/2011    mis à jour le 11/10/2013

Mise en relation avec les compétences du socle commun

 
Madame Simmat propose le cheminement de sa réflexion et de sa pratique durant cette année scolaire.

Dans le cadre du socle commun, j’ai décidé de mettre en oeuvre le travail par compétences. Rapidement j’ai rencontré des difficultés dans la mise en place concrète de cette nouvelle approche.

Le déclic m’est venu inopinément. Mécontente de ma grille d’évaluation sur le paragraphe argumenté pour les 3°, j’ai décidé de repenser cette grille en mettant en avant une démarche plus positive et surtout plus lisible pour les élèves. J’ai alors réalisé que, de la même façon, j’avais pris le problème à l’envers pour mette en place le travail par compétences.
Il m’a semblé pertinent de segmenter ma réflexion. Dans un premier temps, j’ai repris les nouveaux programmes afin de mesurer la progression attendue des apprentissages en HGEC sur les quatre années du collège. Puis, après une relecture du LPC, j’ai cherché à définir comment l’HGEC pouvaient s’intégrer au socle commun en s’appropriant des items parmi plusieurs compétences répartis sur les quatre niveaux. Et, c’est seulement dans un troisième temps, que j’ai réussi à m’approprier cet apprentissage par compétences en mettant en évidence des correspondances entre les compétences du socle et les capacités attendues dans la discipline.

Ce parcours sinueux me permet actuellement de commencer à mettre en place dans mes classes des pratiques qui me sont nouvelles : présentation en début de chapitre des deux ou trois capacités travaillées et une évaluation correspondant à l’apprentissage de ces capacités. En parallèle, je suis entrain d’instaurer sur chaque niveau une grille de lecture indiquant la passerelle entre les évaluations en HGEC et les compétences du socle notifiées dans le LPC.
Un retour critique sur mes pratiques m’a permis de constater qu’il me manque encore une étape importante en amont : une programmation plus détaillée sur chaque niveau afin de mieux respecter la progression des apprentissages et de mieux cibler les capacités présentées afin d’intégrer les items pour chaque compétence choisie dans le socle.

Je pense que mon travail gagnerait avec des critiques extérieures alors je serais ravie de connaître vos remarques et vos approches.

Sophie Simmat,
Professeur au collège Ronsard ( établissement RSS) à Poitiers.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex