Accueil : Guide des auteurs du web pédagogique
Accueil >> SPIP, mode d'emploi ! >> Structure...

article Structure du SPIP     -    publié le 18/12/2011    mis à jour le 15/03/2013

1 2 3 4 5 6 

L’article présente l’architecture retenue pour le squelette académique, il décrit l’agencement des différents « blocs » du site et dessine les règles d’ergonomie privilégiées.

• SPIP : un CMS

  • Un CMS1 recherchant le respect des standards et de l’accessibilité, et donc de la loi de Février 2005 relative aux services publics2.
  • Un CMS qui n’utilise qu’un outil pour publier : le navigateur ; exit le ftp, l’éditeur html... tout est assuré par l’interface intuitive.
  • Un CMS en perpétuelle évolution pour s’adapter aux changements de normes, à l’évolution des technologies de l’information et de la communication.

N.B. définition3 d’un CMS :

site dynamique évolué utilisable sans connaissance approfondie en informatique,
interface utilisateur simple et intuitive (navigateur web),
diffusion de contenu de manière automatique,
dissociation contenu, forme (pérennité de la publication),
base de données qui gère toute sorte de médias : texte, multimédia, forums, participants, hiérarchisation des rubriques...,
rationalise et automatise les tâches répétitives.

 

• SPIP : une plate-forme collaborative

Logo spip
  • Une plate-forme organisée autour d’une finalité : la publication.
  • Une structure à l’identique d’une salle de rédaction, respectant donc les étapes des métiers de l’information :
    • rédaction (auteurs),
    • qualification (lecture en comité de rédaction),
    • proposition (validation du webmestre disciplinaire sous l’autorité de l’inspecteur),
    • publication de contenu.

Ce processus peut être exécuté automatiquement (gestion temporelle).
On parle de workflow.

Pour tout travail collaboratif dont la finalité n’est pas immédiatement liée à la publication sur le web académique pédagogique, le site collaboratif académique Nuxeo sera préféré et complètera efficacement le site disciplinaire.

 

•  Un éditeur not wysiwyg

L’éditeur actuel de Spip n’est pas wysiwyg4. Il est éditeur de « SENS ». Il s’agit donc pour cet éditeur de qualifier un propos en terme d’importance par exemple (italique) ou de très grande importance (gras). Les raccourcis utilisés par l’éditeur donnent donc du relief à un texte au plan sémantique pas au plan graphique.
Ainsi même les navigateurs non graphiques ont accès à ce sens (plage braille, navigateur vocaux, palm, pda, webtv et tout support de l’avenir).

Le choix d’un éditeur not wysiwyg ne relève pas d’un retard quelconque de l’outil mais d’une volonté des développeurs de mettre en oeuvre un système qui assure la pérennité du code produit.

Actuellement SPIP fonctionne avec des raccourcis qui sont traduits par le moteur (comme des raccourcis wiki). L’intérêt est que la page est toujours traduite en code pérenne car le moteur lui est mis à jour régulièrement et traduit les raccourcis en respectant la norme du moment.

- En résumé, à ce jour, une page écrite avec ce type de raccourcis est une page pérenne, lisible sur tous les navigateurs et types d’écran...

(1) Gestionnaire de contenu

(2) Sur legifrance

(3) Extrait des Cahiers du programmeur SPIP Caron Forgerit

(4) What you see is what you get

« Précédente  1 2 3 4 5 6  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex