Le manuel et la classe virtuelle publié le 29/05/2020

Le mode de fonctionnement

J’essaie de faire chaque semaine une heure de cours virtuel avec mes classes. Les commandes de la plateforme du CNED ont été expliquées lors du premier cours. Les modalités ont été précisées : les élèves ne branchent pas la vidéo et ils ouvrent leur micro seulement quand ils vont parler.
Je m’inspire essentiellement du modèle de la classe inversée : les élèves découvrent en amont les documents en autonomie à partir de consignes. Ces documents sont de toutes natures. Quand je travaille à partir du livre, le manuel numérique est un atout majeur. Il s’agit d’un outil central qui ne nécessite pas de connexion ou de débit particulier. Tous les élèves ont accès à cette ressource et la visioconférence est un plus. Le lien a été déposé sur Pronote. Les élèves peuvent ainsi profiter de toutes les ressources.
Je leur donne du travail pour la semaine et je leur demande de déposer leurs exercices sur Pronote obligatoirement avant le cours virtuel. Je m’assure ainsi qu’ils ont travaillé et je repère les points à consolider.
Pendant le cours je reprends les notions importantes et je corrige avec eux ce qu’ils avaient à faire en les faisant participer soit à l’oral (si c’est possible) soit via le chat. Je projette les documents (surtout les PDF). A la fin du cours, je leur envoie une correction écrite. Ainsi ils se sont penchés au moins trois fois sur le document et les notions abordées : avant, pendant et après le cours (s’ils reprennent la correction).

Un exemple de classe virtuelle en seconde

La séquence :

  • Problématique : ¿Son amenazados los valores del deporte ?
  • Axe : Sport et société
  • Supports :

 L’enregistrement " Mireia Belmonte, nadadora valiente " (Próxima parada 1ère page 14)
 L’article " Ciclistas españoles : el afán de correr " (Próxima parada 1ère page 15)
 L’extrait de roman " Un aficionado por necesidad " (Próxima parada 1ère page 19)
 L’enregistrement " El merchandising en el fútbol " (Próxima parada 1ère page 18)
 L’affiche " Ok salud, ko dopaje " (Próxima parada 1ère page 13)
 Le texte d’Eduardo Galeano " El jugador " (Juntos Terminales Technologiques pages 150-151)