Séquence Juntos llegamos más lejos publié le 17/04/2020  - mis à jour le 07/07/2020

Sensibilisation à la différence et à la nécessaire inclusion de chacun, positive et contructive pour tous.

Séance 1 : El chino del colegio (Miradas, 1ère)

Ouverture

→ Projeter cette image afin d’amener les élèves à déduire la thématique de la séquence :

Ouverture

Pour cela, faire décrire (personnages, posture, habillement). Les élèves en arriveront à conclure que ce sont des élèves, tous différents physiquement et moralement, mais qu’ils sont unis par l’école.

On peut demander à un élève à besoins éducatifs particuliers d’intervenir dans la phrase de chaque camarade pour préciser la couleur par exemple (des cheveux, de la peau, des vêtements…). Ainsi on développe l’entraide et le travail collaboratif, on l’inclut dans la construction de phrase des camarades, on maintient son écoute, on lui fait remobiliser le vocabulaire des couleurs, l’accord en genre et en nombre.

→ Faire récapituler en partant du rôle de l’école. On attendra l’idée que l’école est vecteur d’inclusion et de respect de la diversité.

→ Faire déduire une problématique à partir de cette conclusion.

Le document 1 :

→ Projeter cette photo et la faire comparer à l’image projeté précédemment :

El chino del colegio

On attend des élèves qu’ils identifient la cause de l’exclusion de l’élève au premier plan : il est moqué car différent des autres.

El chino del colegio

→ Distribuer le texte tapé avec la police de caractère Arial 14 avec un interligne de 1,5, et un surlignage de couleur d’une ligne sur deux pour faciliter sa lecture, notamment pour les élèves dyspraxiques (aménagements à adapter selon les besoins identifiés des élèves concernés).

→ Demander aux élèves de le lire et/ou de l’écouter en scannant le QR code avec la consigne suivante : rechercher en quoi Chi-Huei est différent. Les élèves peuvent prendre note de leurs repérages sur la mini-carte mentale ci-dessous qui sera inscrite au tableau. On peut donner la mission à un élève à besoins éducatifs particuliers de venir au tableau noter pour ses camarades. Ce type d’attribution de rôle l’inclut, le valorise et lui fait travailler la langue car il doit comprendre ses camarades et écrire au tableau les idées exprimées en faisant attention à l’orthographe et aux accents.

Carte mentale "El chino del colegio"

Carte mentale de l’activité 1 du document "El chino del colegio"

→ Après une récapitulation des particularités de Chi-Huei, demander aux élèves de repérer l’évolution de sa relation avec les autres élèves à travers le temps. Pour cela, on peut leur demander de compléter le tableau ci-dessous, lui aussi projeté au tableau, et d’intituler ces trois périodes avec ces 3 mots-clés : Discriminación, Rechazo, Aceptación.
Afficher ces trois indications temporelles sous forme de frise chronologique permet de guider visuellement les élèves, et plus encore les élèves à besoins éducatifs particuliers.

La frise

l’évolution de la relation de Chi-Huei avec ses camarades

Un autre élève à besoins éducatifs particuliers peut alors venir au tableau pour expliciter ses choix à la classe, il se fait alors médiateur du travail de compréhension pour la classe. Ceci renforce son inclusion social au sein du groupe en lui conférant un rôle.

→ On veillera à faire récapituler la situation d’exclusion dont est victime Chi-Huei au fil du temps pour que tous élèves s’approprient le nouveau lexique. Il est efficace de solliciter les élèves à besoins éducatifs particuliers pendant cette phase pour qu’ils reconstruisent, répètent, s’entraînent à reformuler en rebrassant la langue introduite dans la séance.

Si besoin, utiliser Quizlet pour qu’ils puissent s’exercer à la maison. Cette application permet de rédiger la liste de mots et/de phrases modélisantes pour entraîner les élèves à les manipuler et à les mémoriser avec plusieurs types d’activités. Cette stratégie s’avère très efficace pour les élèves à besoins éducatifs particuliers.

Petit plus de Quizlet : l’application génère automatiquement une synthèse audio très fidèle au schéma intonatif de l’espagnol.

→ Le texte ainsi élucidé, on peut demander aux élèves de s’exprimer oralement, en leur demandant : - Selon vous, pourquoi Chi-Huei est victime de harcèlement scolaire ?

Ils peuvent prendre note collectivement sur un Wooclap (Application permettant de créer un nuage de mots et/ou d’expressions, le soutien visuel aidant les élèves à besoins éducatifs particuliers), et il expliqueront oralement leurs choix à la classe. Il est possible de faire ce travail par équipes, ainsi cette activité collaborative permet d’inclure des élèves à besoins éducatifs particuliers, de leur donner à nouveau un rôle au sein du groupe, de les entraîner dans la dynamique orale.

Le travail à la maison :

On peut demander aux élèves de réagir contre le harcèlement scolaire en s’exprimant sur un mur virtuel ou en créant un nuage de mots collaboratif avec Wooclap. Ils pourront s’aider d’une carte mentale des sentiments. Le visuel et le collaboratif seront encore autant d’outils précieux pour les élèves à BEP dans leur travail en autonomie.