Défi lecture en espagnol publié le 06/06/2019

Défi lecture mené en espagnol dans le cadre d'un EPI

L’utilisation des outils numériques

Quel que soit le niveau de l’élève, l’image et la vidéo sont des outils précieux que l’on peut associer au support écrit et qui permet de mieux s’imprégner du point culturel évoqué. C’est en cela que l’outil numérique apparaît comme une solution à exploiter.
Par conséquent, tout au long du « défi lecture », les élèves avaient à disposition une tablette par « binôme nouvelle ». Leur travail de compréhension autour des activités de lecture par chapitres tout comme l’utilisation des tablettes étaient réalisés en autonomie, de la lecture à l’autocorrection en passant par les activités de compréhension ou numérique. Pour chaque chapitre, nous avons proposé des activités permettant aux élèves de faire le point sur l’histoire au fur et à mesure mais surtout de mesurer la dimension urbaine dans l’intrigue.
Voici une liste des outils numériques utilisés dans ce « défi lecture » pour répondre au besoin d’un voyage visuel, vécu qui vient illustrer, expliquer, compléter l’aventure de la lecture :

  • Application Learning apps :
    activités ludiques incluant des vidéos, des images, des tableaux pour la découverte ou l’approfondissement des traditions. L’élève associe les mots de la nouvelle à une réalité visuelle. Il passe de lecteur à spectateur et fixe les connaissances. Chaque élève s’est vu attribuer un flashcode avec accès personnalisé au site, pouvant ainsi revenir sur une activité inachevée. Le professeur pouvait vérifier la réalisation (ou non) des activités d’approfondissement culturel de chaque élève.
  • Google Earth / Google Maps :
    Géolocaliser sur des cartes les lieux évoqués dans les nouvelles (villes, bâtiments, rues …) mais aussi il est très intéressant de placer l’élève en position de « voyageur » qui parcourt les lieux virtuellement en activant la fonction piéton. (+++ pour l’EPI) (découverte des quartiers Vallecas, Latina et Arturo Soria de Madrid, la ville de Puebla -Mexique)
  • QR Codes :
    Des QR codes servant de lien vers des sites d’informations (carte d’identité du pays avec wikipedia, volcan Popocateptl, vidéo youtube « immersion en 3D dans le tableau de Guernica », « centre historique de Puebla parcouru par des touristes », « découverte du quartier d’Arturo Soria et de lieux emblématiques de Madrid –gare Atocha, parc du Retiro »). Ces liens ont permis d’accéder directement aux informations ciblées par le professeur, sans que l’élève se perde dans l’infinité d’informations internet.
  • Dictionnaires numériques :
    Larousse espagnol/français : traduction des verbes de dialogue à relever
  • Dictaphones :
    Les pistes audios de chaque chapitre des 2 nouvelles ont été exportées sur dictaphones et mises à disposition à chaque séance. Ainsi, les élèves moins lecteurs qui en sont au stade du « déchiffrage » pouvant difficilement accéder au sens, pouvaient s’aider du son, éliminant l’obstacle du décodage.