TraAM 2018 Plus-values des outils numériques dans la progression phonétique publié le 09/06/2018  - mis à jour le 24/04/2019

Voici une ébauche tout à fait perfectible d’une progression « en douceur » envisagée par l’équipe de professeures. Vous retrouverez, dans un autre article l’explication plus détaillée de séances et des supports utilisés.

Mise en place de la phonétique corrective

Année de 5ème : 1ère approche, mise en place de la phonétique corrective

Niveau 5ème. Séquence « Zéro » : Primeros pasos hacia el castellano
Mettre en confiance et obtenir l’adhésion des élèves
→ Générer curiosité, plaisir d’écouter une nouvelle « mélodie » , envie de parler à son tour

  • Écouter, percevoir : familiariser aux réalités sonores de la LV.
  • Écouter, discriminer : sensibiliser aux réalités sonores différentes de la LV et de la langue maternelle.
  • Prononcer, ressentir et visualiser : intellectualiser la prononciation et l’articulation des phonèmes spécifiques de la LV.
  • Prononcer, reproduire, imiter : autocontrôler ses mouvements articulatoires
  • Fixer des repères : mémoriser des « mots repères » de phonèmes spécifiques à l’espagnol.

Niveau 5ème. Séquence 1 : Instaurer la démarche de correction phonétique
Réemployer les mots « repères de phonèmes spécifiques »,
Poursuivre et individualiser les procédés de mémorisation de nouveaux « mots repères » pour offrir un panel suffisant à l’élève qui pourra s’approprier ce phonème par le « mot repère » de son choix.
S’entraîner et évaluer : visualiser ses acquis en terme de prononciation et fixer des objectifs personnels de progression.

Reprise et Prolongement de la démarche de correction phonétique

Année de 4ème et 3ème : Reprise et prolongement de la démarche de correction phonétique

Grâce aux outils numériques nomades :

  • poursuivre les procédés de mémorisation cognitive des sons,
  • poursuivre l’entraînement et l’évaluation à partir de supports de plus en plus complexes : visualiser ses acquis en terme de prononciation et fixer des objectifs personnels de progression,
  • viser l’automatisation de certains phonèmes (objectifs pouvant être individualisés),
  • mettre en voix son discours par la prononciation, l’intonation et la gestuelle adéquates,
  • développer l’autonomie et la prise d’initiative par l’auto évaluation, l’inter évaluation et la fréquence semi-libre des entraînements.

Les exercices proposés […] entre la 5ème et la 3ème reposent sur la même démarche mais en respectant les principes de progression en allant toujours du plus simple vers le complexe
(principe calqué sur les méthodes d’apprentissage de la lecture du français au CP) :

  • son prononcé isolément
  • son isolé en opposition avec son voisin (quelques exemples : r/j , l/ll , n/ñ, an / en…)
  • son dans syllabes isolées présentées dans un ordre aléatoire
  • sons dans mots isolés
  • son dans membres de phrase
  • son dans phrases décontextualisées (trabalenguas) puis contextualisées (supports de sens de la séquence en cours)
  • son dans des phrases contextualisées en y rajoutant la notion d’intonation qui contribue au sens du message transmis : répliques de dialogue mises en voix et/ou mémorisées puis mises en scène (joindre le geste à la parole).

C’est par ce travail sur la perception et correction phonétique que nous pensons amorcer puis consolider les aptitudes de réception (lire, écouter, comprendre) et de production (parler et écrire) des élèves.
Il convient par ailleurs de rappeler que distinguer la diversité linguistique de l’espagnol en mobilisant ses connaissances phonologiques permet aux élèves de découvrir la pluralité des cultures du monde hispanophone.