Debatamos sobre las desigualdades de género (Niveau B1) publié le 06/06/2018  - mis à jour le 23/04/2019

12

Le support n°3 : extrait de la série "Cuéntame cómo pasó"

Grâce à la projection de la vidéo ci-dessous "El profesor antifeminista", le professeur amène les élèves à situer la scène, à comprendre les interventions machistes du professeur et les revendications des femmes qui commencent à s’exprimer et à revendiquer leurs droits dans cette Espagne de la fin des années 60.
Là encore, il est possible de donner le lien aux élèves pour leur donner du temps de s’approprier le document et ainsi préparer leurs interventions orales.

Cuéntame cómo pasó - Profesor antifeminista
El profesor antifeminista (Word de 26.2 ko)

La transcription de l’extrait de la série "Cuéntame cómo pasó".

Le support n°4 : l’article de presse "Amos de Casa" de "El País".

Les élèves découvrent le support à la maison. Un travail de recherche lexicale (à partir des mots en gras du texte) est demandé aux élèves. Grâce au guidage proposé par l’enseignant, les élèves comprennent l’évolution des mentalités masculines au XXIème siècle.

Amos de casa (Word de 23.3 ko)

Debatamos sobre las desigualdades de género - Article de presse de El País.

La compréhension de l'article "Amos de casa" (Word de 23.5 ko)

Debatamos sobre las desigualdades de género. - Le guidage proposé par Mme Monrosty.

Le support n°5 : la vidéo "La mujer en el mundo laboral".

La compréhension du reportage "La mujer en el mundo laboral" insiste sur le fait qu’il existe encore des inégalités même s’il y a eu beaucoup d’avancées.

La mujer en el mundo laboral

Évaluation diagnostique

A partir des différents supports tirés de "La imagen de la mujer en la publicidad", des îlots sont mis en place. Chaque groupe travaille sur une publicité. Les élèves doivent présenter le document, le commenter et exprimer une opinion argumentée sur l’image de la femme proposée.

Les plus-values du travail en pluridisciplinarité

 Les élèves trouvent du sens à la séquence en espagnol qui complète les ateliers réalisés en français. Ils partagent le travail fait en cours d’espagnol avec les collègues d’autres disciplines.
 Les élèves développent leur confiance en eux. D’abord ils travaillent l’expression orale devant d’autres personnes (théâtre forum) et après, ils sont plus à l’aise pour le faire en espagnol car le travail en amont dédramatise la prise de parole devant un groupe.
 Le travail interdisciplinaire développe les stratégies de communication (exploitées déjà en français) pour les utiliser pendant le débat en espagnol.
 Les élèves ont davantage d’arguments et d’idées qui rendront plus riche le débat en espagnol.
 La mise en place d’un débat et du travail pluridisciplinaire contribue à l’enrichissement personnel de l’élève (culturel, social...).