Accueil : Espagnol

article Petición de mano (A1 / A2)     -    publié le 13/06/2013    mis à jour le 23/06/2017

La place de l’oral en cours d’espagnol.

1 2 3 4 5 

Vers une représentation théâtrale plus autonome

L’objectif de cette progression est de mettre en œuvre tout au long de la séquence des situations d’entraînements, de mémorisation, qui peu à peu, dans une perspective tout d’abord formative vont contribuer à construire, étape après étape un bagage suffisant pour réaliser l’évaluation finale.
Pour cela, les dialogues, les extraits de pièces de théâtre ou de film vont conduire les élèves vers une certaine autonomie. Cette langue mémorisée, cette langue dite d’imitation par le jeu permettra en bout de course de construire un échange suffisamment personnel qui relèvera aussi de la langue de création sans sacrifier la notion de cohérence. Cela constitue la vraie difficulté de l’activité car il faut bien faire attention à ce que dit la personne qui est en face de vous !
« Le sens se négocie au fur et à mesure de l’échange. » (CECRL).

•  Les documents. Quelques pistes de réflexion pour la mise en œuvre

Il s’agit d’une séquence multi langagière et variée quant à la nature des supports (réponse aux intelligences multiples). Elle est constituée de documents parfois très courts (6 documents traités en 1 séance, parfois, moins).

Objectifs linguistiques majeurs : impératif, défense, subjonctif présent, passé composé. Les personnes du discours yo et , le vouvoiement de politesse. Le lexique et la syntaxe du désaccord, l’expression du souhait et des sentiments, des goûts, de la douleur. Quelques interjections seront demandées également dans la tâche finale.

• Étape 1 Pas de téléphone…Nicolás Guillén

Compréhension de l’oral et de l’écrit puis expression orale. Pirulí 6°/5° Page 21. Éditions Didier.

Le petit poème est vidéoprojeté (avec l’image de la tour Eiffel) et donc lu et écouté en classe. En tout début de séquence, il doit surprendre les élèves. (Le vers en français y est pour quelque chose). Le but est d’élucider le mystère du vers en français, de formuler des hypothèses de sens qui vont tendre vers la reformulation du petit poème puis sa mémorisation.
Mise en œuvre et entrée dans le document : « Pas de téléphone ». Partir du connu ; ici le vers en français pour formuler des hypothèses et inférer collectivement ce qui est inconnu. Es el novio, a lo mejor, está lejos de … Espera una llamada… por eso dice…también comprendemos por qué le duele el corazón porque está lejos de ... Le professeur peut déjà demander à la classe quels seront les mots ou faits de langue qui pourront être transférés dans la tâche de fin de séquence. : "Lejos de ti. Me duele el corazón. ¿Qué hacer para saber si a ti te duele el corazón ?"

Travail demandé :
Afin de pouvoir insérer une partie du poème dans un travail ultérieur, il est demandé aux élèves de la mémoriser. Cela peut être fait en classe de façon ludique en sollicitant la "mémoire immédiate".

• Étape 2 Extrait tiré de Don Perlimplín con Belisa en su jardín. Federico García Lorca. Cuadro tercero.

A partir de la didascalie :"Perlimplín se oculta en un rincón" jusqu’à la réplique de Belisa «  Dame esa carta  ». Version PDF en ligne pages 7 et 8.

Activités langagières : Compréhension de l’écrit, puis expression orale. Cet extrait permet déjà de mettre en place le jeu théâtral qui sera demandé en fin de séquence. Après les activités de compréhension et de restitution, le dialogue sera mémorisé puis « joué » à trois. Il s’agit déjà en collège d’une véritable interaction, même si le texte a été mémorisé. Les exigences sont multiples et réelles : il faut mémoriser, mettre le ton, montrer que l’on a compris les didascalies. Une note peut déjà être donnée aux élèves afin de les récompenser de leur effort. (Voir grille ci-dessous). Langue mémorisée et mise en scène théâtrale. Don Perlimplín con Belisa en su jardín. Federico García Lorca.

Une piste pour la mise en œuvre et l’entrée dans l’extrait :
Le décalage entre les deux personnages va permettre d’aborder les subjonctifs présents et les impératifs. « Quieres que X2…Quita…he dicho que no…. Les didascalies qui introduisent la scène et décrivent les personnages sont essentielles pour comprendre le sens de l’extrait.

Travail demandé :
A la fin de l’étude, le document sera donné à mémoriser par trois. Cela permettra de donner de l’aisance pour l’évaluation finale. Cet effort de mémorisation est évalué selon les critères suivants qui sont donnés aux élèves :

un document Les étapes de l’évaluation : étapes 2 (Word de 24.5 ko)

La place de l’oral en cours d’espagnol.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex