Todos iguales, todos diferentes (A2). publié le 18/03/2012  - mis à jour le 23/04/2019

Etape 3

Support : Mural boliviano . Manuel Juntos 2° année. Editions Nathan page 99.

Activité langagière :

 Expression orale en interaction et en continu.

Intérêt du document.

En deuxième partie de séquence, ce document montre, peut être de façon utopique, une société latino-américaine épanouie, mélangée et métissée. Nous sommes bien au-delà des propos racistes des élèves du collège de Pedro Machuca. Ce mural met en évidence une société pluriethnique où se mélangent, sous la forme d’une pyramide, (à l’instar de el Ingenio de D Rivera), toutes les nuances de peau et nombre de costumes amérindiens. Il constitue, en somme, la représentation humaine et sociétale des propos du premier document de la séquence : l’article premier de la Déclaration des Droits de l’homme.
Par ailleurs, ce document peut être l’occasion de montrer (même modestement) la vocation didactique du muralisme en général qui met en exergue les valeurs des nations latino-américaines tout en contant leur passé et leur présent. Les élèves les plus pertinents et relevant plutôt d’un niveau B1, pourront, peut être, appréhender avec beaucoup de finesse le caractère utopique de cette représentation. En effet, si ce mural existe, c’est pour informer, convaincre, éduquer. S’il y a nécessité d’éduquer, c’est qu’il y a peut-être encore discrimination.

Objectifs linguistiques :

 la pirámide, las etnias, los matices, la piel los trajes tradicionales. Valorar, convivir, sonreír, una visión idílica, utopista.
 Le subjonctif après para que.

Mise en oeuvre du support. (Word de 31.5 ko)

Quelques pistes.

Etape 4

Support : Poème de Nicolás Guillén. Balada de los dos abuelos . Les 16 premiers vers.

Activités langagières :

 Compréhension de l’écrit et expression orale en interaction.

Intérêt du document.

Le poème de Nicolás Guillén permet de sensibiliser les élèves à la culture cubaine et afro-américaine en allant plus loin et en terminant la séquence en abordant la problématique du métissage.
L’objectif n’est pas d’en faire une analyse exhaustive ; les trois premières strophes suffiront pour que, modestement, les élèves découvrent la double origine du poète dans les mots mêmes du poème. Cette étude permettra de sensibiliser les élèves à une figure de style qu’ils sont censés connaître à ce niveau : l’allitération. Le métissage n’est pas seulement visible physiquement, sur le visage du poète, mais aussi dans la langue du poème et les mots choisis. Les élèves pourront découvrir que la diversité des origines est exprimée ici par le langage poétique. Cet hommage presque musical à la diversité des origines sera mémorisé par les élèves.

Objectifs linguistiques :

 Le vocabulaire des 16 premiers vers du poème : Ser mulato, mestizo. Los antepasados. Las raíces. La herencia. Ser orgulloso de. El ritmo, las aliteraciones.
 Préposition de.
 L’imparfait.
 Les réemplois de la séquence.

Mise en oeuvre du support. (Word de 30 ko)

Quelques pistes.