Accueil : Espagnol

article Parution : « Situations d’apprentissage et activité des élèves en langues vivantes étrangères. Analyse d’une mise en situation en espagnol »     -    publié le 07/06/2011

Thèse de Maria-Alice MEDIONI

sgen-2

« Situations d’apprentissage et activité des élèves en langues vivantes étrangères. Analyse d’une mise en situation en espagnol  ». Thèse de Maria-Alice MEDIONI

 

"L’intérêt de cette thèse est, me semble-t-il, d’aborder la question centrale de la perspective actionnelle - la relation entre les activités proposées aux élèves ("tâches finales" ou "projets") et l’activité d’apprentissage -, et de le faire sous un angle d’analyse quelque peu différent de celui de la discipline "didactique des langues-cultures", l’auteure s’inscrivant prioritairement dans les Sciences de l’éducation et dans les orientations du mouvement pédagogique où elle milite depuis longtemps, le Groupe Français d’Éducation Nouvelle"
Christian Puren

 

Résumé :

L’objet de ce travail de recherche est d’explorer la notion d’activité dans l’enseignement-apprentissage des langues, à travers le cas de l’espagnol. Pour ce faire, nous avons suivi une démarche expérimentale, mise en œuvre dans quatre collèges, qui a donné lieu à la constitution d’un corpus à partir d’observations, d’enregistrements audio et vidéo, de questionnaires et d’entretiens. L’analyse de ces données a permis d’aboutir à une « analyse séquentielle », de tirer les conclusions nécessaires à une « analyse catégorielle » qui nous a permis de caractériser les différentes types de tâches et de regarder leurs effets en termes d’apprentissage, la façon dont elles sont reconnues et interprétées par les élèves, les risques d’une trop grande focalisation sur ces tâches au détriment des enjeux d’apprentissage et les malentendus qui s’y rattachent. Nous avons ainsi vérifié que les attitudes d’appropriation du savoir par les élèves requièrent des procédures mentales dont la mise en œuvre n’est pas automatique. Au-delà des exemples singuliers, nous avons pu montrer comment s’opérait la différenciation au niveau des élèves et comment cela pouvait contribuer à la mise à l’écart d’un certain nombre d’entre eux. Nous avons ainsi pu mieux comprendre comment les effets de contrat didactique contribuent à l’interprétation des tâches par les élèves et comment les modalités de travail, les arbitrages opérés par l’enseignant dans la classe et les moments réflexifs peuvent rendre plus visibles et explicites les enjeux d’apprentissage pour tous.

 

La thèse est disponible sur le site de l’université de Paris 8
Université Paris 8 – Vincennes-Saint-Denis
Département de Sciences de l’Education

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex