Accueil : Éducation physique et sportive
Accueil >> Enseigner >> Traitement des APSA >> APPN >> Escalade...

article Escalade au cycle central     -    publié le 19/02/2004    mis à jour le 30/12/2006

Niveau 2

L’article que vous allez consulter réside sur notre ancien site. Une nouvelle fenêtre s’ouvrira lorsque vous cliquerez sur le(s) lien(s) qui nous y relie(nt). Pour revenir directement ici, fermez la nouvelle fenêtre après votre consultation.

Sommaire

Extrait

Parti pris sur l’enseignement

[...]
La pratique de l’escalade dans le milieu scolaire ne doit pas se limiter à une succession de cours ou de cycle(s) pratiqués sur la surface artificielle d’escalade. La finalité de cette pratique doit se traduire par une sortie dans le milieu naturel pour plusieurs raisons :

  • l’élève pratiquant cherchera tôt ou tard à utiliser ce qu’il a appris sur la SAE lors de ces activités de loisir sans connaître les risques inhérents à la pratique en extérieur : les différences entre pratique de plein air et SAE ne se limitent pas au port du casque (importance de la météorologie : humidité ou chaleur excessive ; incertitude des prises : moins visibles, parfois incertaines, plus variées que sur une SAE) ;
    escalade niveau2
  • L ’enseignement de l’escalade en milieu scolaire ne saurait se satisfaire d’une pratique sur un mur où les voies et les prises sont identiques à chaque cycle, à chaque cours. Il suffit pour s’en convaincre de lire les textes officiels de l’EPS :
  • en 6ème, il s’agit de « construire son déplacement au fur et à mesure de son action » il n’est pas question de pratiquer une voie unique pendant le cycle,
  • au cycle central « construire son itinéraire par étapes successives » c’est bien grimper, s’informer, choisir mais ce n’est pas : se souvenir de l’itinéraire de la semaine passée,
  • en classe de 3ème, « … permettant un déplacement plus enchaîner grâce à l’identification à priori de l’itinéraire… », cette identification à priori est bien le signe d’une adaptation possible aux contraintes découvertes pendant le trajet,
    • en classe de 2nde, « … conduire son déplacement, en s’adaptant … », ce n’est pas : reproduire un itinéraire en améliorant,
    • cycle terminal : au niveau 1 comme au niveau 2, le terme « itinéraires variés » n’est pas innocent ;
  • ainsi nous opterons pour un enseignement de l’escalade qui donne aux élèves de plus en plus de pouvoir sur leur motricité et sur leur autonomie pour les préparer à « devenir des citoyens ouverts et responsables » programme des enseignements de la classe de seconde B.O.E.N. HS n°6 du 31 août 2000...

Lire la suite ...

- Document joint
un document escentr.doc (Word de 259.5 ko)

Escalade au cycle central- Niveau 2
Olivier Pierson-Launay

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex