Accueil : Éducation physique et sportive

article Réconcilier les élèves avec la notion d’apprentissage en lycée professionnel     -    publié le 28/02/2006    mis à jour le 29/12/2006

Un exemple en gymnastique

L’article que vous allez consulter réside sur notre ancien site. Une nouvelle fenêtre s’ouvrira lorsque vous cliquerez sur le(s) lien(s) qui nous y relie(nt). Pour revenir directement ici, fermez la nouvelle fenêtre après votre consultation.

Sommaire

Extrait

Les lycées professionnels accueillent des élèves spécifiques et différents des élèves de lycées généraux :

  • ils intègrent une voie professionnelle dans l’espoir de trouver une école différente (de celle qu’ils ont connue jusqu’ici). Il attendent une formation concrète et utile et préfère de loin la pratique à la théorie …
  • ils ont eu un parcours scolaire difficile et entretiennent un rapport négatif avec l’école. Certains arrivent au LP avec l’idée de sortir au plus vite du système scolaire. Dans la réalité, beaucoup vont poursuivre en bac professionnel et de plus en plus font ensuite un BTS ;
  • de nombreux élèves ont des difficultés sociales ou personnelles et arrivent au lycée avec des préoccupations très éloignées de celles du professeur : problèmes de sens des apprentissages et de motivation. L’adhésion de l’élève à la formation proposée est un défi permanent.

Globalement ce sont des jeunes qui exigent beaucoup (trop !) de l’institution et qui attendent de la part des adultes un comportement exemplaire et les compétences nécessaires pour les motiver et les faire travailler. Ces demandes ne sont pas exprimées aussi clairement et simplement que cela et sont souvent en conflit avec d’autres envies moins formatrices celles-ci…

Toutes ces particularités conduisent à des comportements de repli, de protection, de réactions, de provocation voir de rébellion, de fuite, d’absentéisme, de refus, de blocage de susceptibilité etc... Ces comportements nous obligent souvent au quotidien à une remise en question radicale de notre pratique. Nous devons évidemment les prendre en compte pour concevoir et démarrer un cycle d’activité. Bien plus, ils vont déterminer tout au long du cycle les contenus proposés que j’appelle des " contenus de fonctionnement ". Ils doivent avant tout organiser, cadrer l’activité de l’élève pour lui redonner du sens. Les apprentissages seront la conséquence de cette mise en œuvre appropriée. Cette idée a été mieux exprimée par Annick Davisse qui dit que pour ces élèves les contenus disciplinaires sont des contenus disciplinant. L’EPS s’adresse au comportement général avant de s’adresser au comportement moteur (ce qui fait une discipline importante et reconnue par les collègues de LP)...

Lire la suite ...

- Document joint
un document gym_lp.doc (Word de 211.5 ko)

réconcilier les élèves avec la notion d’apprentissage en lycée professionnel
Un exemple en gymnastique
Pascal ALAIN

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex