Accueil : Éducation physique et sportive
Accueil >> EPS et Tice >> TBI et EPS >> Travailler...

article Travailler avec un TBI en EPS : Scénario 5, La démonstration de l’expert décodée (le TNI de l’élève et du professeur)     -    publié le 23/04/2008    mis à jour le 19/03/2014

L’amplitude du lift en tennis de table

1 2 

• Hypothèse de travail

Les travaux de L.Lafon ont mis en évidence qu’une démonstration pouvait permettre de construire et d’affiner des schémas moteurs.
Le TNI offre la possibilité de montrer de véritables experts d’une APSA en action. A chacun de sélectionner des extraits vidéos tournées avec des optionnaires, des élèves de club ou encore des extraits issus des productions de l’INSEP, par exemple, qui propose une clause particulière d’usage en milieu scolaire.

En extrayant les scènes adaptées aux objectifs de la leçon, en utilisant les fonctions de ralentis, de pause, le TNi permet de disposer d’un expert qui n’échoue pas lors de sa démonstration et qui peut la répéter indéfiniment en boucle et au ralenti ! Ces scènes proposées au bon moment d’une progression peuvent déclencher par mimétisme la conduite recherchée mais non obtenue par consigne même rigoureuse ou imagée.

• Ex Constat / objectif

Depuis deux séances, le travail sur le lift engagé en Terminale en tennis de table porte ses fruits en terme d’attaque de la balle avec la raquette (angle d’incidence et rotation) mais les effets produits sont trop peu efficaces faute d’amplitude. Alors que la consigne est d’armer la raquette à l’extérieur de la hanche (coté raquette) et de le terminer au delà de l’épaule opposée, les réponses sont trop étriquées et lentes. Tout est en germe mais rien de fleurit !

Une vidéo de joueurs de clubs sera exploitée ; La sélection se fait sur une routine longue où un joueur attaquant est opposé à un défenseur .

• Description du scénario

  • Le professeur visionne différents échanges dans sa banque de vidéos
  • il sélectionne ceux qui correspondent à sa finalité
  • il présente cette sélection avant ou après la situation à ses élèves (selon son objectif)
  • il filme des conduites typiques de sa classe. L’acquisition peut être réalisée en live avec Dvgrab ou en léger différé comme dans les scénarii précédents.
  • il réunit, ensuite, de nouveau ses élèves au TNI et juxtapose la vidéo de référence (lecture en boucle) et les rushs de la classe sous forme de liste de lecture.
  • Le crayon du TNI permet de commenter les différences et de fixer les attentes en terme d’amplitude et de rythme.
  • Les arrêts sur image, ralentis et sauts de vidéo permettent d’éclairer le message et de montrer un décalage objectif entre la conduite attendue et la réalité. La consigne devient un trait rouge qui matérialise la différence d’amplitude.
Scénario 5 : La démonstration de l’expert décodé. (Flash de 2.5 Mo)

Ce montage n’intègre pas les vidéos d’experts qui sont liées à un droit de diffusion limité à l’espace pédagogique de la classe. Elles ont été remplacées ici par des vidéos d’élèves de niveau confirmé.

• Outils couplés au TNI

  • APN usb ou Camescope mini DV
  • Logiciels couplés au TNI :
    • Dvgrab éventuellement
    • Avidemux en amont
    • VLC : deux fenêtres
Outils scénario 5
« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex