Accueil : Éducation physique et sportive
Accueil >> EPS et Tice >> TBI et EPS >> Travailler...

article Travailler avec un TBI en EPS : Scénario 4, Une bonne animation vaut mieux qu’un long discours.     -    publié le 23/04/2008    mis à jour le 12/12/2013

Un dos pour la vie ! (le TNI du professeur)

1 2 

• Hypothèse de travail

Dans la même veine que le précédent, ce scénario a pour finalité de mettre en mouvement les élèves en donnant du sens à des consignes. Tous nos cycles présentent un volet sécurité et gestion de la vie physique dans le long terme. Nos adolescents, intéressés par cet aspect, écoutent volontiers les explications...mais ne les mettent pas en oeuvre.
Elles ne les marquent pas suffisamment car, contrairement au professeur d’EPS qui a suivi une formation sur l’anatomie du corps humain, sur la biomécanique, sur la physiologie, nos lycéens (et collégiens) ont une représentation très approximative de leur squelette et de son fonctionnement.

C’est en intégrant des animations vulgarisées et claires, représentant le corps humain, que nous aurons une chance d’atteindre notre but. Le TNI nous offre la possibilité de dynamiser ces contenus, de les afficher en parallèle de photos et vidéos issues de nos cours de manière à transformer les conduites de nos élèves immédiatement et durablement. Le professeur d’EPS remplit ainsi une mission de santé publique.

Ce scénario place de nouveau le TNI comme outil du professeur. Il s’agit là encore d’exploiter "un document interprété explicatif".1.

• Ex Constat / objectif

Lorsque le cycle s’est orienté vers la recherche de virtuosité et d’originalité avec une consigne portant sur la nécessaire présence d’une pyramide très étagée, j’ai vu apparaître des comportements à risque au niveau des porteurs au plan de la santé : lever difficiles avec compensation du dos, montages désaxés, démontages peu conformes, affaissement du dos des porteurs. De plus les vidéos visionnées après le cours montraient des élèves en souffrance qui se tenaient le dos.

J’ai donc décidé de revenir sur les contenus sécuritaires déclinés en leçon 1 et de marquer les esprits en proposant une animation qui explique comment fonctionne un squelette et plus particulièrement les corps vertébraux et des disques intervertébraux.2

J’ai choisi le cas de la hernie discale dont la mécanique présente l’avantage d’être bien comprise et qui est assez répandue pour que tous se sentent potentiellement concernés. La scoliose aurait aussi pu être sélectionnée bien sûr mais elle présente moins un caractère accidentel contrôlable par l’élève.

• Description du scénario

  • Le professeur extrait des images "chocs" des vidéos tournées par ses élèves, des rushs significatifs où le dos est en situation de souffrance, où les jambes n’ont pas joué leur rôle, où le dos s’effondre sous la pression du voltigeur.
  • Il recherche sur internet une animation qui correspond à son projet ou réalise la sienne3
  • Au début du cours, il intervient de manière magistrale en présentant les deux successivement : l’animation apporte le contenu lié à la santé, la vidéo ou la photo commentée contextualise le propos dans la classe et dans l’instant.
Scénario 4 : Une bonne animation vaut mieux qu’un long discours ! (Flash de 1.3 Mo)
un document Vidéo témoin : Un dos pour la vie ! (Flash Video de 2.3 Mo)
Vidéo témoin : Un dos pour la vie ! (Flash Video de 2.3 Mo)

• Outils couplés au TNI

Outils scénario 4

(1) Etienne Hayot IEN DIE57 Avril 2007

(2) Je n’ai présenté ce scénario qu’à ce moment car je les ai construits au fur et à mesure de mon cycle ; Mais il aurait été judicieux de commencer par celui-ci.

(3) vous pouvez télécharger les sources de cette animation réalisée en quelques minutes

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
- Documents joints
un document Sources hernie.phi (Zip de 342.6 ko)
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex