Travailler avec un TBI en EPS : Bilans publié le 23/04/2008  - mis à jour le 13/06/2015

Bilan comportemental des élèves

Les élèves qui ont été expérimentateurs de ces scénarii sont pour la plupart des élèves de seconde, d’un lycée où l’ambiance de travail est bonne. Vingt-cinq d’entre eux ont choisi l’option ISI , un l’option MPI, et 9 l’option SES. En terminale, toutes les sections étaient représentées.

Tous, quelle que soit leur option, se sont très vite adaptés aux différents outils. A l’heure où le B2I collège est devenu obligatoire, les élèves savent manipuler une souris (le stylet) se repérer sur un bureau, gérer les fenêtres.

Le logiciel ebeam concentre simplement les outils utiles à ces scénarii . Il suffit d’en présenter les différentes fonctionnalités sur 3 séances pour être sûre que les séquences sont maîtrisées.
Quelques élèves ont été propositionnels pour améliorer l’ergonomie de certains scénarii . C’est alors en commun que nous avons trouvé des solutions plus fonctionnelles.

L’intérêt suscité dépasse largement l’effet de manche. Passé la découverte lors de la première séance, l’outil n’est plus le centre d’attention . Ce sont bien les contenus EPS qui sont au coeur des démarches d’apprentissage ;

Ces scénarii s’appuient sur l’image. Ils sont donc particulièrement adaptés à cette génération multimédia.

A la question posée par S Bonnelle : " Quel type d’élève apprend-il mieux avec ces scénarii multimédias ?" je n’ai pas de recul suffisant pour répondre (8 semaines). Par ailleurs le phénomène de groupe hisse tous les élèves derrière le leader tice. Mais de manière empirique je rejoins J Pouzin, précédemment cité, sur le fait que les élèves qui ont des difficultés à se projeter dans l’espace, à créer des images mentales, à anticiper des déplacements tactiques sont accompagnés plus strictement qu’à l’oral ou que par une démonstration "statique" et peuvent, grâce au TNI, plus facilement entrer en projet.

Avec un groupe d’options, j’ai aussi refusé de sortir le tableau car ma priorité était à la gestion du travail autonome, à la mise en place d’habitudes de travail (retard, assistanat...)

Les scénarii proposés avec ce TNI accordent une place privilégiée aux dispensés qui deviennent des acteurs majeurs de la réussite des autres ; Au four et au moulin, ils doivent assurer toutes les taches d’organisation de tutorat en Tice, car le professeur, lui, est à sa tâche d’enseignement dans les différents groupes-ateliers. C’est donc dans un climat de confiance que se déroulent ce type de leçon, car le matériel est géré par des élèves.

Document joint
un document Comparatif Camescopes 2008 (PDF de 2.3 Mo)